www.tf1.fr

Aller en bas

Annonce www.tf1.fr

Message par Cédric Istasse le Ven 16 Juin 2006 - 12:37

Informations parues sur le site Internet de la chaîne de télévision française TF1


Dernière édition par le Lun 19 Juin 2006 - 14:08, édité 1 fois
avatar
Cédric Istasse
[ Administrateur ]
[ Administrateur ]

Masculin
Nombre de messages : 230
Age : 37
Ville : Namur
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Dimanche 11 juin 2006

Message par Cédric Istasse le Lun 19 Juin 2006 - 14:03

Inquiétude après la disparition de deux fillettes
Créé le 11 juin 2006
Mis à jour le 11 juin 2006 à 18h01

Deux demi-soeurs de sept et onze ans ont disparu dans la nuit de vendredi à samedi durant une braderie à Liège. Elles sont activement recherchées par la police qui craint un enlèvement.

Elles s'appellent Nathalie et Stacy et sont âgées respectivement de 11 et 7 ans. Depuis samedi, ces deux demi-sœurs sont activement recherchées par la police belge qui craint un enlèvement.
Les deux fillettes ont disparu dans la nuit de vendredi à samedi durant une braderie à Liège, dans l'est de la Belgique. La dernière fois qu'elles ont été aperçues, vers deux heures du matin, elles jouaient près d'un café dans lequel leur famille avait passé une partie de la soirée. Le père avait quitté les lieux vers une heure du matin en y laissant sa compagne et les six enfants. Mais lorsque celle-ci a voulu rassembler les enfants pour partir deux heures plus tard, les deux fillettes manquaient à l'appel.

Appel au ravisseur éventuel
Selon le parquet, les libérés conditionnels condamnés pour maltraitance d'enfance ou faits de moeurs envers des enfants ont été contrôlés, sauf un qui n'a toujours pas été retrouvé. Cette personne se trouvait dans le café avec la famille des deux disparues dans la nuit de vendredi à samedi et est "actuellement recherchée", a indiqué le substitut.
Des recherches ont été également effectuées samedi et dimanche dans le quartier de la braderie, notamment le long des berges de la Meuse toute proche. L'association Child Focus, créée à la suite de l'affaire Dutroux pour appuyer les enquêtes de police dans les affaires de disparition ou d'enlèvement d'enfants, a distribué quelque 7.800 affiches dans la région liégeoise et en Belgique. Dimanche, le premier substitut du procureur du Roi, Christian Pâque a lancé un appel au ravisseur éventuel, soulignant la gravité des peines encourues, selon l'agence Belga.

_________________
L'equipe du Forum Enfants Disparus
Cédric - Webmaster à votre service
avatar
Cédric Istasse
[ Administrateur ]
[ Administrateur ]

Masculin
Nombre de messages : 230
Age : 37
Ville : Namur
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Lundi 12 juin 2006

Message par Cédric Istasse le Lun 19 Juin 2006 - 14:03

Disparition de deux fillettes : la photo d'un suspect diffusée
Créé le 12 juin 2006
Mis à jour le 13 juin 2006 à 19h31

Alors que les recherches des deux demi-soeurs de sept et onze ans qui ont disparu dans la nuit de vendredi à samedi à Liège restent infructueuses, la justice a diffusé mardi la photo d'un suspect.

La Belgique craint de plus en plus une nouvelle affaire Dutroux. Alors que les recherches restent infructueuses depuis samedi pour retrouver Stacy Lemmens, 7 ans, et Nathalie Mahy, 10 ans, la justice a diffusé mardi la photo d'un homme qu'elle recherche depuis samedi aussi et qu'elle a pour la première fois qualifié de suspect. L'homme était présent dans le bar à Liège, dans l'est de la Belgique, où les deux fillettes ont été vues pour la dernière fois. Il est le compagnon d'une des serveuses du bar.
Cet homme de 38 ans, né en Belgique et dénommé Abdellah Ait Oud, est "invité à se présenter dans les plus brefs délais auprès d'un service de police pour y être entendu", indique le procureur du roi de Liège, Anne Bourguignont. "Toute personne pouvant donner des renseignements de nature à localiser cet individu est invitée à se manifester au plus tôt", ajoute le communiqué.

Recherches infructueuses
"Malheureusement, il n'y a rien de neuf", a déclaré mardi matin le Premier substitut du procureur du roi de Liège, Christian Pâque. Les recherches effectuées à grande échelle depuis samedi pour retrouver les deux fillettes n'ont "rien donné" et sont interrompues jusqu'à l'obtention d'"éléments plus précis", a annoncé lundi le parquet de la ville. "Nous avons fouillé dans tous les endroits où elles auraient pu se trouver", a expliqué lors d'une conférence de presse en fin de journée Anne Bourguignont, procureur du roi de Liège.
Depuis samedi, une soixantaine de policiers, soutenus par un hélicoptère, ont cherché Stacy Lemmens, 7 ans, et Nathalie Mahy, 11 ans, dans plusieurs quartiers de la ville, notamment le long de la Meuse et sur les coteaux de l'ancienne citadelle de Liège.

Un "témoin privilégié"
Anne Bourguignont, qui a dit n'exclure "aucune hypothèse", a lancé un appel à l'éventuel ravisseur, en soulignant que le code pénal belge prévoyait des peines élevées en cas d'enlèvement de mineurs, mais que des réductions de peine étaient possibles lorsque les enfants sont "ramenés dans les cinq jours".
Le procureur a également lancé un appel à un "témoin privilégié", qu'elle a identifié comme "l'ami d'une des serveuses" du café "Aux Armuriers", le bistrot du quartier Saint-Léonard à proximité duquel les deux fillettes avaient été vues pour la dernière fois. "Cette personne était présente jusqu'à 01H30 du matin et n'est pas réapparue depuis", a expliqué Mme Bourguignont, qui a toutefois refusé de préciser si ce témoin est l'un des "libérés conditionnels" vivant dans le quartier que la justice recherchait depuis ce week-end.
Stacy et Nathalie avaient accompagné vendredi soir leurs parents à une braderie dans ce quartier populaire de Liège et avaient joué toute la soirée autour des attractions installées à proximité des "Armuriers", où leurs parents avaient passé la soirée.
Le père avait quitté les lieux vers une heure du matin en y laissant sa compagne et certains des enfants. Mais lorsque la mère a voulu à son tour quitter les lieux, deux heures plus tard, les deux fillettes avaient disparu. (AFP)

_________________
L'equipe du Forum Enfants Disparus
Cédric - Webmaster à votre service
avatar
Cédric Istasse
[ Administrateur ]
[ Administrateur ]

Masculin
Nombre de messages : 230
Age : 37
Ville : Namur
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Mercredi 14 juin 2006

Message par Cédric Istasse le Lun 19 Juin 2006 - 14:04

Belgique : le suspect se présente à la police
Diane HEURTAUT
Créé le 14 juin 2006
Mis à jour le 14 juin 2006 à 08h43

La Belgique craint de plus en plus une nouvelle affaire Dutroux. Quelques heures après la diffusion de sa photo par la justice dans la disparition de deux fillettes à Liège samedi, le suspect s'est présenté à la police mardi soir. Il ne reconnaît cependant aucun lien avec elles.

L'homme est actuellement interrogé par la police belge sur la disparition samedi dernier de Stacy Lemmens, 7 ans, et Nathalie Mahy, 10 ans. Le suspect de 38 ans, déjà condamné pour des affaires de moeurs et dont la photo a été diffusée mardi dans l'après-midi par la justice, s'est reconnu dans un journal télévisé et s'est rendu au commissariat de Liège mardi soir. Mais il ne reconnaîtrait aucun lien avec les deux fillettes qui restent introuvables.
La police le considère comme le principal suspect. L'homme, né en Belgique et dénommé Abdellah Ait Oud, était présent dans le bar où elles ont été vues pour la dernière fois. Il est le petit ami de l'une des serveuses. Les policiers avaient déjà fouillé son domicile.

Recherches infructueuses
La Belgique craint de plus en plus une nouvelle affaire Dutroux. "Malheureusement, il n'y a rien de neuf", a déclaré mardi matin le Premier substitut du procureur du roi de Liège, Christian Pâque. Les recherches effectuées à grande échelle depuis samedi pour retrouver les deux fillettes n'ont "rien donné" et sont interrompues jusqu'à l'obtention d'"éléments plus précis", a annoncé lundi le parquet de la ville. "Nous avons fouillé dans tous les endroits où elles auraient pu se trouver", a expliqué lors d'une conférence de presse en fin de journée Anne Bourguignont, procureur du roi de Liège.
Depuis samedi, une soixantaine de policiers, soutenus par un hélicoptère, ont cherché Stacy et Nathalie dans plusieurs quartiers de la ville, notamment le long de la Meuse et sur les coteaux de l'ancienne citadelle de Liège.


====================================

Course contre la montre pour retrouver Stacy et Nathalie
Créé le 14 juin 2006
Mis à jour le 14 juin 2006 à 19h15

Les autorités belges ont organisé de nouvelles recherches mercredi pour retrouver les deux petites filles de Liège disparues lors d'une braderie samedi. L'interrogatoire du principal suspect, un homme de 38 ans, déjà auteur de viols sur mineures, était toujours en cours peu avant 18H00

Les autorités belges étaient toujours lancées mercredi en fin de journée dans une course contre la montre pour retrouver vivantes Stacy et Nathalie. Ces deux petites filles de Liège disparues lors d'une braderie dans la nuit de vendredi à samedi.
Alors que de nouvelles battues étaient organisées à plusieurs endroits de la ville, l'interrogatoire par les enquêteurs du principal suspect, Abdellah Ait Oud, un homme âgé de 38 ans, déjà auteur de viols sur mineures, était toujours en cours peu avant 18h. Ciblé en raison de son lourd passé judiciaire et de sa présence sur le lieu des faits vendredi soir, Abdellah Ait Oud s'était présenté mardi soir à la police, expliquant s'être reconnu dans un journal télévisé où son portrait avait été diffusé. Le suspect nie avoir le moindre lien avec la disparition des deux filles âgées de 7 et 10 ans. Il devait être présenté en soirée à une juge d'instruction qui devait décider existe suffisamment d'éléments pour le placer sous mandat d'arrêt.

"Ce que je veux, c'est retrouver ma fille"
L'homme était présent la nuit des faits aux "Armuriers", le café à proximité duquel les fillettes ont disparu samedi vers 02H00 du matin, à la fin d'une braderie où elles avaient accompagné leurs parents. Compagnon d'une des serveuses de l'établissement, il a été aperçu "après minuit" à bord d'une Chrysler décapotable noire où se trouvaient également deux inconnus, a expliqué le patron du café, Julio Blazquez, au journal La Dernière Heure.
Des policiers ont à nouveau fouillé mercredi le quartier Saint-Léonard, où se déroulait la braderie, explorant en particulier les maisons abandonnées et autres entrepôts nombreux dans cet ancien quartier industriel, et les abords d'une voie ferrée. Des fouilles, menées par deux zodiacs, se déroulaient au même moment sur la Meuse, dans un bras d'eau aménagé en port, d'où ont été retirées plusieurs voitures. "Les gens qui pleurent devant moi, cela ne sert à rien. J'ai besoin de gens forts pour y croire", a déclaré à sa sortie du palais de justice la mère de Nathalie Mahy. "Ce que je veux, c'est retrouver ma fille", a-t-elle clamé.

Le "monstre de Charleroi"
En Belgique, cette nouvelle affaire de disparition d'enfants ravive le douloureux souvenir des crimes du pédophile Marc Dutroux. Marc Dutroux avait été condamné à 13 ans et demi de prison en 1989 pour l'enlèvement et le viol de cinq fillettes et adolescentes, avant de bénéficier d'une libération anticipée. Le "monstre de Charleroi" avait alors repris ses activités criminelles, enlevant à nouveau six fillettes ou adolescentes, dont quatre allaient être retrouvées mortes dans ses propriétés en août 1996.
L'enquête avait été considérée comme un fiasco et les autorités montrées du doigt pour avoir libéré Dutroux malgré ses antécédents. Le tueur en série avait finalement été condamné à la prison à vie à Arlon en juin 2004.
Selon les médias belges, Abdellah Ait Oud a pour sa part été condamné à cinq années de prison en 1995, dont une avec sursis, pour avoir violé sa nièce de 14 ans. Les faits avaient débuté quand la fillette n'avait que six ans. En 2001, il avait abordé une adolescente de 14 ans pour lui demander un renseignement. Après l'avoir frappée sur la tête avec une pierre, il l'avait poussée de force dans sa voiture et l'avait emmenée sur un chemin de terre à travers champs, où il l'avait violée puis abandonnée. Reconnu comme un "déséquilibré mental" par la justice, il avait été interné dans un centre fermé. Considéré comme guéri, il a été libéré le 14 décembre 2005.

_________________
L'equipe du Forum Enfants Disparus
Cédric - Webmaster à votre service
avatar
Cédric Istasse
[ Administrateur ]
[ Administrateur ]

Masculin
Nombre de messages : 230
Age : 37
Ville : Namur
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Annonce jeudi 15 juin 2006

Message par Cédric Istasse le Lun 19 Juin 2006 - 14:05

Disparition de deux fillettes : le principal suspect inculpé
Créé le 15 juin 2006
Mis à jour le 15 juin 2006 à 21h40

Le principal suspect dans le cadre de la disparition de deux fillettes à Liège, Abdellah Ait Oud, a été inculpé pour "enlèvement". Déjà auteur de viols sur mineures, l'homme nie toute responsabilité dans cette affaire.

Abdellah Ait Oud, le principal suspect dans le cadre de la disparition de deux fillettes à Liège, a été inculpé pour "enlèvement de mineurs de moins de 12 ans et pour séquestration arbitraire" à l'issue de sa garde à vue de 24 heures, a déclaré le procureur général de Liège, Cédric Visart de Bocarmé.

Déjà auteur de viols sur mineures, "il n'a pas avoué et nous n'avons pas nouvelles des deux petites filles", a ajouté la magistrate, précisant que "dans les affaires antérieures, sa position a toujours été de nier". La procureure a ajouté que les enquêteurs n'avaient "pas de témoin ayant vu Abdellah Ait Oud s'isoler avec les enfants" et que le suspect restait à ce stade présumé innocent.

Nouvelle perquisition dans l'immeuble où résidait le suspect
Stacy Lemmens, 7 ans, et Nathalie Mahy, 10 ans, ont disparu dans la nuit de vendredi à samedi, à la fin d'une braderie où elles avaient accompagné leurs parents. Abdellah Ait Oud s'était présenté mardi soir à la police, expliquant s'être reconnu dans un journal télévisé où son portrait avait été diffusé. Il a été interrogé pratiquement sans interruption au cours de sa garde à vue. L'homme, âgé de 38 ans, avait été recherché en raison de son lourd passé judiciaire, de sa présence sur le lieu des faits vendredi soir et de sa disparition entre samedi et mardi soir.

Par ailleurs, les enquêteurs ont passé jeudi au peigne fin l'immeuble où le suspect louait une chambre : un petit bâtiment de trois étages de la rue Saint-Léonard, à environ 200 mètres de l'endroit d'où ont disparu Stacy et Nathalie. Les enquêteurs, qui avaient déjà fouillé cet immeuble de briques, sont cette fois revenus avec des moyens plus importants. Des hommes de la protection civile, accompagnés de chiens pisteurs, et des membres de la Division d'identification des victimes, se sont mis au travail jeudi en début d'après-midi. Les recherches, systématiques, pourraient durer plusieurs jours, a expliqué le responsable de la "cellule des personnes disparues" de la police fédérale belge, qui n'a pas exclu de recourir aux services d'un architecte ou de radars pour s'assurer qu'il n'existe pas de cache secrète dans l'immeuble.

_________________
L'equipe du Forum Enfants Disparus
Cédric - Webmaster à votre service
avatar
Cédric Istasse
[ Administrateur ]
[ Administrateur ]

Masculin
Nombre de messages : 230
Age : 37
Ville : Namur
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Vendredi 16 juin 2006

Message par Cédric Istasse le Lun 19 Juin 2006 - 14:06

Fillettes disparues : les recherches se poursuivent
Créé le 16 juin 2006
Mis à jour le 16 juin 2006 à 11h23

Les recherches ont repris vendredi matin à Liège pour tenter de retrouver Stacy et Nathalie, deux fillettes disparues dans la nuit du 9 au 10 juin. Une vedette et deux zodiacs de la police inspectaient en milieu de matinée le lit de la Meuse, à quelques centaines de mètres du quartier Saint-Léonard d'où elles ont disparu.
Vendredi matin, les recherches ont repris à Liège pour tenter de retrouver Stacy et Nathalie, deux fillettes de 7 et 10 ans, disparues depuis six jours à la fin d'une braderie où elles avaient accompagné leurs parents.
Une vedette et deux zodiacs de la police inspectaient en milieu de matinée le lit de la Meuse, à quelques centaines de mètres du quartier Saint-Léonard d'où ont disparu les deux fillettes, dans la nuit du 9 au 10 juin. Les recherches devaient également reprendre sur terre, a indiqué le 1er substitut du procureur du roi de Liège, Christian Pâque. Les membres de la cellule de crise mise en place à Liège dès le lendemain de leur disparition devaient se réunir en fin de matinée au palais de Justice de la ville, mais aucun élément neuf n'est intervenu ces dernières heures, a expliqué le magistrat.

Très peu d'éléments
Les fouilles méthodiques effectuées jeudi au domicile du principal suspect, Abdellah Ait Oud, un Marocain de 38 ans qui a été inculpé mercredi pour "enlèvement" et "séquestration", n'ont pas permis de retrouver la trace des fillettes. Les enquêteurs belges disposent de très peu d'éléments pour les aider dans leur course contre la montre. Abdellah Ait Oud, déjà auteur de plusieurs viols sur mineures qui était présent vendredi dernier sur les lieux des faits, nie farouchement toute implication dans l'affaire.

_________________
L'equipe du Forum Enfants Disparus
Cédric - Webmaster à votre service
avatar
Cédric Istasse
[ Administrateur ]
[ Administrateur ]

Masculin
Nombre de messages : 230
Age : 37
Ville : Namur
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Samedi 17 juin 2006

Message par Cédric Istasse le Lun 19 Juin 2006 - 14:06

Fillettes disparues : tests ADN en cours
Créé le 17 juin 2006
mis à jour le 17 juin 2006 à 21h53

Des échantillons de sang et de sperme prélevés au domicile du principal suspect de la disparition de Stacy et Nathalie sont actuellement analysés. Les résultats devraient être connus la semaine prochaine. En attendant, "les recherches se poursuivent sur le terrain", indique le procureur général de Liège.

Depuis une semaine, Stacy et Nathalie ont disparu et toute la Belgique est à nouveau plongée dans l'angoisse, comme aux pires heures de l'affaire Dutroux. Leur cas évoque celui de Julie Lejeune et Melissa Russo, les deux petites Liégeoises que le pédophile Marc Dutroux, fin 1995, avait laissé mourir de faim dans les caves de sa maison de Marcinelle. Les autorités espèrent toujours retrouver vivantes les deux petites filles. "Rien ne nous prouve qu'elles ne le sont pas", répète inlassablement la procureure du roi à Liège, Anne Bourguignont.

Le seul suspect dont disposent pour l'heure les enquêteurs est Abdellah Ait Oud, un Marocain de 38 ans. Il a fait de la prison pour le viol de sa nièce, puis, après une violente récidive sur une adolescente de 14 ans, il a été interné en 2001. Considéré comme guéri, il a été libéré en décembre 2005. L'homme, décrit comme un "psychopathe" par les autorités judiciaires, s'est livré mardi soir à la police et été inculpé le lendemain pour "enlèvement" et "séquestration". Placé sous mandat d'arrêt, il nie toute implication dans la disparition de Stacy et Nathalie.

Les résultats de tests ADN sur du sang et du sperme trouvés chez lui ne seront connus que la semaine prochaine, a indiqué samedi le procureur général de Liège. En attendant, "les recherches se poursuivent sur le terrain, l'enquête également", a expliqué Cedric Visart de Bocarme. Bien que rien ne prouve à ce stade qu'Abdellah Ait Oud soit l'auteur de l'enlèvement, il était sur les lieux dans la nuit du 9 juin au 10 juin, lorsque les deux fillettes, âgées de 7 et 10 ans, n'ont pas été retrouvées par leurs parents après avoir joué toute la soirée aux abords d'une braderie dans un quartier populaire de Liège. La justice belge devra décider lundi de son maintien en détention.

_________________
L'equipe du Forum Enfants Disparus
Cédric - Webmaster à votre service
avatar
Cédric Istasse
[ Administrateur ]
[ Administrateur ]

Masculin
Nombre de messages : 230
Age : 37
Ville : Namur
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Dimanche 18 juin 2006

Message par Cédric Istasse le Lun 19 Juin 2006 - 14:06

Les parents de Stacy et Nathalie réentendus
Par Sophie LUTRAND
Créé le 18 juin 2006
Mis à jour le 18 06 2006 à 09h00

Les parents des deux fillettes disparues il y a une semaine vont être réentendus ce dimanche par les enquêteurs. Quelques contradictions se seraient glissées dans leur témoignage.

Une semaine après la disparition, Stacy et Nathalie, lors d'une braderie nocturne dans le faubourg de Saint-Léonard, les parents des deux fillettes sont convoqués dimanche comme témoins par les enquêteurs de la police judiciaire. Ils vont être invités à préciser leur emploi du temps au moment des faits, c'est-à-dire dans la nuit du 9 au 10 juin, alors que des contradictions dans leurs témoignages respectifs semblent être apparus, affirme Le Parisien.

Thierry Lemmens, le père de Stacy, 7 ans forme avec Catherine Dizier, maman de Nathalie, 10 ans, une famille recomposée de six enfants. "Initialement, Thierry Lemmens a déclaré avoir quitté le café des Armuriers une heure avant sa compagne, Catherine, cette nuit-là. Puis lors d'autres auditions, il a affirlé qu'il s'apprêtait à repartir avec elle à leur domicile au moment où ils se sont aperçus qu'il manquait les deux fillettes", écrit le journal.

"Teinturier"
Par ailleurs, un commerçant affirme avoir vu la petite Stacy devant le café à 2 heures du matin. Catherine Dizier a joint son ex-mari vers 3h30 lui assurant qu'elle avait récemment vu les deux petites filles et qu'elle ne les quittait "pas des yeux" depuis l'intérieur du bar. Les enquêteurs ont lancé un appel aux personnes présentes à la fête pour qu'elles leur apporte toutes photos ou tous films pris cette nuit-là.

En attendant, le principal suspect, Abdellah Ait Oud, un maniaque sexuel récidiviste, continue à nier toute implication dans la disparition des deux enfants. Des tests ADN sont actuellement en cours chez lui. L'homme s'est rendu la semaine dernière chez un teinturier chez qui il s'est déshabillé pour faire nettoyer ses vêtements.

_________________
L'equipe du Forum Enfants Disparus
Cédric - Webmaster à votre service
avatar
Cédric Istasse
[ Administrateur ]
[ Administrateur ]

Masculin
Nombre de messages : 230
Age : 37
Ville : Namur
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Lundi 19 juin 2006

Message par Cédric Istasse le Lun 19 Juin 2006 - 14:07

"Il faut croire que les petites sont vivantes"
Propos recueillis par Alexandra GUILLET
Créé le 19 juin 2006
Mis à jour le 19 juin 2006 à 12h47

Les petites Stacy et Nathalie, enlevées il y a dix jours à Liège, en Belgique, restent introuvables. Le principal suspect pourrait être relâché ce lundi. Jean-Denis Lejeune, père de la petite Julie, enlevée et tuée avec son amie Melissa en 1995 par Marc Dutroux, réagit sur LCI.fr.

Les recherches se poursuivent pour tenter de retrouver Stacy, 7 ans, et Nathalie, 10 ans, deux soeurs disparues dans la nuit du 9 au 10 juin à Liège, en Belgique. Abdellah Ait Oud, principal suspect et seul inculpé jusqu'ici, comparaît actuellement devant le juge qui doit décider de sa remise en liberté éventuelle. Il y a onze ans, à la même époque et dans la même ville, Marc Dutroux enlevait et tuait les petites Julie et Melissa. Jean-Denis Lejeune, le père de la petite Julie travaille aujourd'hui à la Délégation générale pour les droits de l'enfant (DGDE).

LCI.fr : Le suspect principal dans la disparition des petites Stacy et Nathalie, dans la nuit du 9 au 10 juin à Liège (Belgique) pourrait être remis en liberté ce lundi. Cela vous choque-t-il ?
Jean-Denis Lejeune : Non. Pourquoi le garder en prison si les enquêteurs n'ont aucun élément pour le retenir ? La loi le prévoit et il faut travailler en fonction de la loi. Etre inquiété ne veut pas dire être auteur. Autrement, cela signifierait qu'on a déjà commencé le procès de cet individu qui n'a peut-être rien fait. D'ores et déjà, s'il est relâché, cela va être très difficile pour lui de retrouver une certaine sérénité. Mais je vous rappelle aussi qu'il ne va pas forcément être relâché puisque les enquêteurs attendent encore les résultats de tests ADN faits sur des traces de sang et de sperme retrouvées chez lui.

LCI.fr : Les soupçons se sont très vite concentrés sur un seul suspect. Un peu trop vite ?
J-D. L : On ne peut pas reprocher aux policiers d'avoir un suspect. Se concentrer sur lui reste la priorité. Il faut essayer de le faire parler au maximum.

LCI.fr : Stacy et Nathalie ont disparu depuis 10 jours. Pensez-vous qu'il y a encore un espoir de les retrouver saines et sauves ?
J-D. L. : Il faut continuer d'y croire. Je dis toujours que tant qu'on n'a pas la preuve du contraire, les petites filles sont vivantes. Maintenant, il faut trouver des éléments pour confirmer, ou infirmer, cette thèse.

LCI.fr : Les disparitions de Julie et Melissa, en 1995, également à Liège, avaient révélé de nombreux dysfonctionnement dans la police et la justice belges. Avez-vous le sentiment que votre histoire a servi de leçon ?
J-D. L. : Oui. Maintenant, les disparitions d'enfants sont prises au sérieux. Elles sont directement considérées comme inquiétantes. C'est encourageant de voir que des gros moyens ont été déployés très rapidement pour retrouver les deux petites. Les gros moyens, ce sont les plongeurs pour aller dans le fleuve et énormément d'hommes pour faire les battues. C'est aussi un nombre d'enquêteurs et de magistrats suffisant. Par ailleurs, l'association Child Focus* a su diffuser immédiatement un maximum d'avis de signalement pour obtenir et recueillir les meilleurs témoignages possibles. C'est tout ce qui a manqué il y a dix ans pour Julie et Mélissa. Pour moi, c'est rassurant de voir que les leçons du passé ont été retenues.

LCI.fr : Comment jugez-vous le rôle des médias dans cette affaire ?
J-D. L : Ils ont un rôle primordial à jouer, tant dans la retransmission des avis de recherche que dans la qualité des articles qu'ils publient. Depuis dix jours, la photo des petites est omniprésente. Les médias ont un rôle de pression et de communication irremplaçable.

LCI.fr : Que reste-t-il encore à améliorer aujourd'hui ?
J-D. L. : Il faut donner aux enquêteurs un outil qui leur permettrait d'aller plus vite pour repérer les abuseurs sexuels qui sévissent dans une région. Par le biais de la création d'un registre ou d'une banque de données de pédophiles qui ont purgé leurs peines ou sont en libération conditionnelle, avec prise d'ADN. Ce serait des banques de données uniquement accessibles aux services de police, pour éviter les pugilats. Des réflexions sont en cours en Belgique, mais il n'y a rien de bien concret encore.

LCI.fr : S'il vous entend, qu'avez-vous envie de dire au(x) ravisseur(s) de Stacy et Nathalie ?
J-D. L : Je lui dirai simplement que les dégâts sont largement suffisants. Le fait d'avoir arraché ses petites à leur nid familial, ça suffit. Abrégez leur souffrance. Relâchez-les dans la nature, ou bien près d'une école ou d'un hôpital, et que les petites retrouvent vite leur sérénité et leur vie d'avant.

********
*Ndlr : Child Focus, le Centre Européen pour Enfants Disparus et Sexuellement Exploités, est une fondation de droit belge reconnue d'utilité publique. Depuis 7 ans, 7 jours sur 7, 24 heures sur 24, tant sur le plan national qu'international, le Centre met tout en œuvre pour retrouver des enfants disparus et pour combattre leur exploitation sexuelle.

_________________
L'equipe du Forum Enfants Disparus
Cédric - Webmaster à votre service
avatar
Cédric Istasse
[ Administrateur ]
[ Administrateur ]

Masculin
Nombre de messages : 230
Age : 37
Ville : Namur
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Mercredi 21 juin 2006

Message par Cédric Istasse le Mer 21 Juin 2006 - 11:41

Belgique : premiers tests négatifs chez le suspect
Créé le 21 juin 2006
Mis à jour le 21 juin 2006 à 08h49

Douze jours après la disparition de Stacy et Nathalie à Liège, en Belgique, les premiers résultats des analyses ADN au domicile du suspect n'ont montré aucune trace des deux disparues, selon la chaîne de télévision belge RTL-TVI.

Alors que les recherches n'ont toujours rien donné pour retrouver Stacy, 7 ans, et Nathalie, 10 ans, disparues dans la nuit du 9 au 10 juin à Liège, la chaîne de télévision belge RTL-TVI a annoncé mardi que les premiers résultats des analyses ADN effectuées sur des échantillons de sang et de sperme trouvés dans l'appartement du suspect n'ont montré aucune trace des deux fillettes.

Selon RTL-TVI, les analyses ont été pratiquées "à plus de 90%" sur les échantillons prélevés chez Abdellah Ait Oud, seul inculpé dans cette affaire et n'ont permis de trouver aucune trace d'ADN féminin. La chaîne a précisé que les résultats n'avaient pas encore été transmis à la justice qui attend des résultats plus complets.

Les analyses se poursuivent chez le suspect qui nie toute implication et contre lequel les enquêteurs reconnaissent ne disposer jusqu'à présent d'aucun élément concret. La justice belge a prolongé lundi la détention préventive d'Abdellah Ait Oud, un pédophile récidiviste de 38 ans présent le soir de la disparition de Stacy et Nathalie à la fin d'une braderie où elles avaient accompagné leurs parents (d'après AFP).

_________________
L'equipe du Forum Enfants Disparus
Cédric - Webmaster à votre service
avatar
Cédric Istasse
[ Administrateur ]
[ Administrateur ]

Masculin
Nombre de messages : 230
Age : 37
Ville : Namur
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Jeudi 22 juin 2006

Message par Cédric Istasse le Jeu 22 Juin 2006 - 11:48

Fouille d'immeubles pour trouver Stacy et Nathalie
D.H. avec AFP
Créé le 22 juin 2006 ; Mis à jour le 22 juin 2006 à 08h06

Douze jours après la disparition à Liège des deux fillettes, les policiers belges ont effectué mercredi la plus grande opération de fouilles. Ils ont perquisitionné plusieurs immeubles proches du bar où elles ont été vues pour la dernière fois.

C'était la plus grande opération de recherche depusi leur disparition à Liège il y a douze jours, mais toujours aucune trace de Stacy, 7 ans, et Nathalie, 10 ans. La police belge a effectué pendant plusieurs heures mercredi des fouilles ciblées dans des immeubles désaffectés autour du lieu où les deux fillettes ont disparu.

On ne connaît pas les résultats décisifs de cette opération, mais les policiers ont ressorti plusieurs cartons de ces immeubles désaffectés situés à 500 mètres du café "Les Armuriers" où Nathalie et Stacy ont été vues pour la dernière fois dans la nuit du 9 au 10 juin. Selon la chaîne de télévision belge RTL, les enquêteurs ont aussi "prélevé au moins des traces de sang", qui restent à analyser pour établir leur lien éventuel avec les fillettes. Une épicerie et une habitation proches des " Armuriers" ont aussi été perquisitionnées mercredi matin, selon l'agence Belga.

Témoignage de voisins
"Maintenant il faut laisser les analyses faire leur travail", a déclaré sur place le premier substitut du parquet de Liège, Christian Paque. Ces fouilles faisaient suite à des témoignages. Des voisins ont en effet indiqué avoir vu les enfants se balader sur les quais et dans cet immeuble. Le suspect Abdellah Ait Oud, Marocain de 38 ans, déjà condamné pour des viols sur mineures, est maintenu en détention préventive depuis lundi. Il nie toute implication dans cette affaire. L'association de recherche d'enfants disparus Child Focus a annoncé mercredi le lancement d'une campagne d'affichage internationale sur la disparition de Stacy et Nathalie.

_________________
L'equipe du Forum Enfants Disparus
Cédric - Webmaster à votre service
avatar
Cédric Istasse
[ Administrateur ]
[ Administrateur ]

Masculin
Nombre de messages : 230
Age : 37
Ville : Namur
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Re: www.tf1.fr

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum