www.7sur7.be

Aller en bas

Annonce www.7sur7.be

Message par Cédric Istasse le Ven 16 Juin 2006 - 11:11

Jour après jour, toutes les informations parues sur www.7sur7.be.
avatar
Cédric Istasse
[ Administrateur ]
[ Administrateur ]

Masculin
Nombre de messages : 230
Age : 37
Ville : Namur
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Samedi 10 juin 2006

Message par Cédric Istasse le Ven 16 Juin 2006 - 11:41

Avis de recherche après la disparition de 2 fillettes à Liège
10/06/06 17h41

Deux fillettes ont disparu à Liège samedi depuis 02h00. Il s'agit de demi-soeurs Nathalie Mahy, 11 ans, et Stacy Lemmens, 7 ans, toutes deux de Liège. Les demi-soeurs se trouvaient en compagnie de leurs parents ainsi que de quatre frères ou soeurs à la braderie du quartier Saint-Léonard, à Liège.

Vers 01h00, le père a quitté les lieux, laissant sur place sa compagne et les six enfants. Vers 03h00, lorsque la compagne a voulu rentrer, elle a constaté la disparition des deux fillettes. La police a été prévenue et a lancé des recherches, mais sans résultat. Samedi vers 15h00, les deux enfants étaient toujours introuvables.

A la demande du Procureur du Roi de Liège, la police fédérale nous demande de diffuser l'avis suivant : "Samedi entre 1 et 3 heures du matin, deux mineures d'âges qui se trouvaient à la braderie quai Saint-Léonard à Liège ont disparu. Il s'agit de Nathalie Mahy, âgée de 11 ans. Elle est de corpulence mince taille, 4,40 m; cheveux châtains mi longs. Elle était vêtue d'un T-shirt rose portant des inscriptions argentées; un jeans bleu et des bottes brunes avec une partie orange.

La seconde, Stacy Lemmens, âgée de 7 ans. Taille, 1,40 m, cheveux mi-longs foncés. Elle portait une jupe rose ou rouge; un T-shirt blanc et des baskets roses. Toute personne pouvant fournir des renseignements sur cette double disparition est priée de prendre contact avec le numéro gratuit 0800/91.119 ou avec Child Focus au numéro 110 ou avec le service de police le plus proche".
avatar
Cédric Istasse
[ Administrateur ]
[ Administrateur ]

Masculin
Nombre de messages : 230
Age : 37
Ville : Namur
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Dimanche 11 juin 2006

Message par Cédric Istasse le Ven 16 Juin 2006 - 11:42

Disparition de deux fillettes à Liège: instruction ouverte
11/06/06 10h22

Dimanche peu après 9 heures, on était toujours sans nouvelle des deux petites filles, Nathalie Mahy, âgée de 11 ans, et Stacy Lemmens, âgée de 7 ans, deux demi-soeurs disparues durant la nuit de vendredi à samedi lors d'une braderie dans la rue Saint-Léonard à Liège. Le parquet a mis l'affaire à l'instruction.

Dès samedi soir, une réunion de coordination s'est tenue à l'hôtel de police de Liège pour cibler les recherches. Une nouvelle réunion est prévue dimanche matin. La brigade judiciaire de la police de Liège mène l'enquête et des recherches ont déjà été effectuées durant toute la journée de samedi dans le quartier Saint-Léonard et notamment le long des berges de la Meuse toute proche, avec l'aide de l'Office de la Navigation et de la police fédérale de la Navigation. L'association Child Focus procède depuis samedi à la diffusion et la distribution de milliers d'affiches pour tenter de retrouver les petites filles

Si vous avez vu Stacy Lemmens ou Nathalie Mahy ou si vous savez où elles résident, veuillez prendre contact avec les enquêteurs de la Police Fédérale via le numéro de téléphone gratuit: 0800 / 91.119 ou avec Child Focus via le numéro 110. Ou réagissez online.


=====================================

Appel au ravisseur éventuel des 2 fillettes à Liège
11/06/06 16h49

Le parquet de Liège a lancé dimanche un appel au ravisseur éventuel des deux demi-soeurs Nathalie Mahy, 11 ans, et Stacy Lemmens, 8 ans, disparues à Liège samedi depuis 02h00. Lors d'une conférence de presse convoquée au palais de justice de Liège, le premier substitut du procureur du Roi, Christian Pâque, a rappelé qu'en matière d'enlèvement, les sanctions pénales étaient très sévères et que, si quelqu'un retenait les deux petites filles disparues, il aurait tout intérêt à les rendre le plus rapidement possible et en bonne santé.

Pendant les recherches menées dans la nuit de vendredi à samedi, les libérés conditionnels condamnés pour maltraitance d'enfance ou faits des moeurs envers des enfants ont été contrôlés, sauf un qui n'a toujours pas été retrouvé. Ce dernier se trouvait dans le café avec la famille des deux disparues dans la nuit de vendredi à samedi. "Cette personne est actuellement recherchée", a indiqué le parquet. Quant aux petites filles, les recherchers sont activement poursuivies. Si, d'ici lundi, aucune découverte n'est faite, la police étendra le périmètre de ses fouilles, notamment au site de l'ancien hôpital de Bavière.

Child Focus a imprimé 7.800 affiches diffusées en Belgique et principalement à Liège. Les enquêteurs ont prévu d'examiner dès lundi un GSM qui appartient à l'une des deux disparues ainsi que son ordinateur afin d'y dénicher une éventuelle piste intéressante pour l'investigation. Deux camarades de jeu de la petite Nathalie ont été entendus. A la suite du témoignage d'un petit garçon, les enquêteurs ont ainsi noté que c'était dès deux heures du matin, que les petites filles n'avaient plus été vues.

L'enquête de voisinage doit aussi reprendre dans le quartier Saint-Léonard et la police a fait appel à un hélicoptère afin d'effectuer divers survols et retrouver une piste exploitable par les limiers de l'ex-police judiciaire.
avatar
Cédric Istasse
[ Administrateur ]
[ Administrateur ]

Masculin
Nombre de messages : 230
Age : 37
Ville : Namur
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Lundi 12 juin 2006

Message par Cédric Istasse le Ven 16 Juin 2006 - 11:43

Stacy et Nathalie: la justice recherche l'ami de la serveuse
12/06/06 18h35

Le procureur du roi de Liège Anne Bourguignont a lancé, lundi, un appel à un "témoin privilégié" qu'elle a identifié comme l'ami d'une serveuse du café "Aux Armuriers", où les parents de Nathalie Mahy, 10 ans, et Stacy Lemmens, 7 ans, étaient attablés au moment de la disparition des fillettes, dans la nuit de vendredi à samedi à Liège.

Recherche
L'homme était présent dans le café du quartier Saint-Léonard jusqu'à 01H30 samedi et n'a pas regagné son domicile ensuite. Il n'est pas réapparu depuis. La magistrate a refusé de préciser si cette personne était l'homme en liberté conditionnelle, condamné notamment pour des faits de moeurs, vivant dans le quartier et recherché par la justice depuis ce week-end.

Interruption
Par ailleurs, les recherches menées depuis samedi pour retrouver les fillettes n'ont "rien donné" et sont interrompues jusqu'à l'obtention d'"éléments plus précis", a annoncé Mme Bourguignont. "Nous avons fouillé dans tous les endroits où elles auraient pu se trouver", a-t-elle expliqué. Depuis samedi, une soixantaine de policiers ont cherché dans plusieurs quartiers de la ville, notamment le long des berges de la Meuse et sur les coteaux de l'ancienne citadelle de Liège.

Enlèvement
L'analyse de la téléphonie du gsm d'une des fillettes, l'examen du disque dur de son ordinateur et l'audition de leurs condisciples n'ont pas livré davantage de résultats. Mme Bourguignont, qui a dit n'exclure "aucune hypothèse", a lancé un appel à un éventuel ravisseur, en rappelant que le code pénal prévoyait des peines sévères en cas d'enlèvement de mineurs de moins de 10 ans, mais que des réductions de peine et des circonstances atténuantes étaient possibles si les enfants sont "ramenés dans les cinq jours".

Enquête
Une réunion doit se tenir journellement au cabinet du procureur du roi de Liège pour faire le point sur l'enquête. Les parents bénéficient d'un soutien psychologique. Si aucun élément neuf apparaît dans le courant de la semaine, les enquêteurs examineront les dossiers des personnes internées pour délit sexuel, y compris de celles qui sont encore détenues mais qui pourraient bénéficier de congés, a-t-elle encore dit.

Inquiétant
La disparition de Nathalie et de Stacy est qualifiée d'inquiétante notamment en raison du jeune âge des fillettes. Une disparition est ainsi qualifiée quand la personne disparue est mineure (moins de 13 ans); présente un handicap physique ou mental ou un manque d'autonomie; suit un traitement médical ou doit prendre des médicaments qui lui sont indispensables; sa vie se trouve en danger; elle se trouve en compagnie d'un tiers qui pourrait constituer une menace pour son bien-être ou elle est victime d'un acte délictueux; elle peut constituer un danger pour l'intégrité physique de tiers; ou son absence est en contradiction totale avec son comportement habituel.

Disparitions
En 2005, la Cellule Personnes disparues de la police fédérale a ouvert 1.078 dossiers de disparitions. Parmi ceux-ci, 833 personnes ont été retrouvées saines et sauves et 126 décès ont été constatés. 119 personnes étaient toujours recherchées à la fin de cette année. Pour la catégorie d'âge 13-18 ans, 182 filles et 79 garçons ont été signalés disparus. Child Focus a traité 3.305 dossiers en 2004, dont 30 concernaient des disparitions non définies (c'est-à-dire pour lesquelles on ne dispose d'aucune piste à l'ouverture du dossier), 32 des enlèvements par des tiers, 579 des rapts parentaux et 1.345 des fugues.


===============================

Stacy et Nathalie: l'ami de la serveuse est libéré conditionnel
12/06/06 20h35

Le "témoin privilégié" que la justice liégeoise voudrait bien entendre dans le dossier de la disparition de Nathalie Mahy, 10 ans, et de Stacy Lemmens, 7 ans, serait bien l'homme en liberté conditionnelle déjà condamné pour un fait de moeurs que les enquêteurs n'ont pas encore retrouvé, selon la RTBF.

L'homme, présenté par le procureur du roi de Liège Anne Bourguignont, comme le petit ami d'une serveuse du café "Aux Armuriers" où étaient attablés les parents des deux fillettes au moment de la disparition, aurait quitté les lieux vers 01H30 samedi. Il n'aurait pas regagné son domicile situé dans le même quartier.

La justice, qui connaît l'homme pour une quinzaine de méfaits dont un fait de moeurs sur une personne majeure et une condamnation à 4 ans de prison, désire l'entendre avant tout comme témoin. Les enquêteurs auraient déjà entendu la serveuse a plusieurs reprises pour essayer de localiser son ami, mais sans résultat, a précisé la RTBF lundi soir au cours du journal télévisé. Dans l'après-midi, Anne Bourguignont n'avait pas voulu préciser si l'ami de la serveuse était bien ce libéré conditionnel.[/b]
avatar
Cédric Istasse
[ Administrateur ]
[ Administrateur ]

Masculin
Nombre de messages : 230
Age : 37
Ville : Namur
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Mardi 13 juin 2006

Message par Cédric Istasse le Ven 16 Juin 2006 - 11:46

5 à 10 ans de prison pour enlèvement de mineurs
13/06/06 12h05

L'enlèvement de mineurs de moins de douze ans est punissable en Belgique de peines de 5 à 10 ans de prison. Des circonstances atténuantes ou aggravantes peuvent cependant être retenues, indique le Code Pénal qui consacre ses articles 428 à 430 à ces matières.

Ces articles sont dans le feu de l'actualité après la disparition, dans la nuit de vendredi à samedi, de Nathalie Mahy, 10 ans, et de Stacy Lemmens, 7 ans, à Liège. La procureur du roi de Liège, Anne Bourguignont, a ainsi rappelé que des peines plus légères étaient possibles si les enfants étaient restitués dans les cinq jours.

L'article 428 postule que quiconque aura enlevé ou fait enlever un mineur de moins de 12 ans sera puni de 5 à 10 ans de réclusion, "quand bien même le mineur aurait suivi volontairement son ravisseur". La peine est de 2 à 5 ans si, dans les cinq jours de l'enlèvement, le ravisseur a restitué volontairement le mineur enlevé.

Des circonstances aggravantes sont prévues dans l'article 428. La peine sera de 15 à 20 ans si l'enlèvement ou la détention du mineur enlevé a causé soit une maladie paraissant incurable, soit une incapacité permanente physique ou psychique, soit la perte complète de l'usage d'un organe, soit une mutilation grave.

La peine sera enfin de 20 à 30 ans si l'enlèvement ou la détention ont causé la mort. Ces peines ne s'appliquent pas au seul ravisseur. Elles seront les mêmes pour celui qui gardera un mineur qu'il sait avoir été enlevé.


===========================
Perquisitions chez l'ami de la serveuse
13/06/06 14h19

Le laboratoire scientifique de la police judiciaire et plusieurs policiers perquisitionnent l'appartement de l'ami de la serveuse du café dans lequel se trouvaient les parents de Stacy et Nathalie avant la disparition des deux filles.

Des fouilles sont également propgrammées dès 14H00 sur l'île Monsin. Les enquêteurs ont également prévu de remonter la Meuse depuis ce point jusqu'au barrage en aval à la recherche d'éventuels corps qui auraient pu être transportés par le courant.

Pour rappel, l'ami de la serveuse, connu de la justice, était, lui aussi, présent dans l'établissement des faits et n'a plus donné signe de vie depuis la disparition des filles.


=======================

Photo du témoin privilégié dans l'affaire Stacy/Nathalie publiée
13/06/06 15h14

Les autorités judiciaires de Liège ont décidé, mardi en fin de matinée, de diffuser la photo et l'identité de l'ami de la serveuse de l'établissement dans lequel les parents de Stacy et Nathalie ont passé la soirée de vendredi à samedi, afin de permettre à toute personne pouvant donner des renseignements de nature à localiser cet individu de se manifester.

Connu pour faits de moeurs
Cette personne, Ait Oud Abdellah, née à La Hestre, 38 ans, a été une nouvelle fois invitée à se présenter dans les plus brefs délais auprès d'un service de police pour y être entendu. Des fouilles ont été menées au domicile de l'individu (231 rue St-Léonard), déjà connu notamment pour des faits de moeurs.

Le long de la Meuse
Dans le même temps les recherches ont repris sur les berges de l'Ile Monsin. Elles devaient aussi se poursuivre en aval le long de la Meuse jusqu'au barrage où les courants auraient pu transporter d'éventuels corps. L'enquête poursuivrait de nombreuses pistes. L'hypothèse de la fugue devient cependant improbable, reconnaît le Procureur du Roi de Liège Anne Bourguignont, qui précise néanmoins qu'il "faut garder l'espoir de retrouver les enfants saines et sauve".

Pas en liberté
Toutefois, Abdellah Ait Oud n'était pas en liberté conditionnelle, a précisé le procureur général de Liège, Cédric Visart de Bocarmé, refusant cependant de donner d'autres informations, se conformant aux souhaits de la juge d'instruction en charge du dossier. Celle-ci estime qu'il est prématuré de diffuser le contenu du passé judiciaire éventuel d'Abdellah Ait Oud car il n'est actuellement que suspect et il n'y a donc aucun élement de culpabilité établi actuellement à son encontre. Certaines sources ont fait état du fait que l'individu aurait bénéficié de la loi de défense sociale et aurait ainsi été interné. "Il pourrait avoir été interné mais je ne le confirme pas", a précisé le PG liégeois.


==================================

Déjà des faits de viol et de rapt pour le suspect
13/06/06 16h36

Abdellah Ait Oud, la personne désignée par le parquet de Liège comme étant "suspecte" dans la disparition des petites liégeoises Stacy et Nathalie, a un passé judiciaire, notamment pour des faits de viol et d'enlèvement.

Condamnations
En avril 1994, il a été placé sous mandat d'arrêt pour le viol de sa nièce, alors âgée de 14 ans. Les faits avaient débuté quand la fillette était âgée de 6 ans. Dans le journal intime de la petite, on avait retrouvé les mots: "je hais mon oncle parce qu'il me viole". Pour ces faits, Ait Oud avait été condamné à une peine de 5 ans d'emprisonnement assortie d'un sursis probatoire pour un an. Le 7 septembre 1997, il a été arrêté pour faits de vols et a réintégré la prison.

Viol
Le 24 avril 2001, alors qu'il était en liberté conditionnelle, il a été de nouveau placé sous mandat d'arrêt pour des faits de viol, coups et rapt qui s'étaient passés à Flémalle un mois plus tôt. Ce jour-là, il a abordé une fillette de 14 ans qui promenait son chien pour lui demander un renseignement. Il a ensuite frappé l'adolescente sur la tête avec une pierre et l'a poussée de force dans sa voiture. Comme la victime tentait de sortir du véhicule, il lui a encore porté un coup de pierre à la tête et a démarré. Il a amené l'adolescente dans un chemin de terre entouré de champs, situé à Grâce-Hollogne.

Suspect
Il a ensuite violé à cet endroit sa passagère et l'a abandonnée sur place. L'adolescente a alors quitté les lieux à pied et a appelé à l'aide. Le parquet de Liège a diffusé mardi une photo de l'homme qu'elle considère comme suspect dans le cadre de la disparition de Stacy et de Nathalie et lui a demandé de se présenter dans les plus brefs délais auprès d'un service de police.


==================================

La maman de Nathalie perd la garde de ses enfants
13/06/06 20h15

La maman de Nathalie Mahy s'est vue retirer la garde de ses autres enfants par le Service d'aide à la Jeunesse, a indiqué mardi la chaîne privée RTL-TVi dans son journal télévisé de la soirée. Ce matin, on apprenait que son dernier-né, Sylvain, âgé d'un an, lui avait déjà été retiré.

En effet, au lendemain de la disparition des deux filles, Catherine Dizier, se trouvait en compagnie du jeune enfant dans le café qu'elle fréquentait la veille lorsque les filles ont disparu. Excédé de voir le bébé présent pendant que la maman éclusait des bières, un commerçant voisin du bistrot a appelé la police, estimant que l'enfant "n'était pas à sa place dans un tel endroit." Suite à cet appel, le Service d'aide à la Jeunesse avait donc oté la garde de Sylvain à Catherine Dizier. En attendant, on est toujours sans nouvelle de Nathalie et Stacy.


========================================

Stacy et Nathalie: l'homme recherché se présente à la police
13/06/06 22h39

Abdellah Ait Oud, l'homme suspecté dans le cadre de la disparition de Stacy et Nathalie dans la nuit de vendredi à samedi à Liège, s'est rendu à la police. Le suspect, dont l'identité et la photo ont été diffusées ce mardi, était introuvable depuis les faits.

Il s'est reconnu mardi soir lors d'un journal télévisé. L'homme s'est immédiatement présenté à la police de Liège avant d'être transféré au Palais de Justice, dans les locaux de la police judiciaire. Il doit être auditionné dans les heures qui viennent.
avatar
Cédric Istasse
[ Administrateur ]
[ Administrateur ]

Masculin
Nombre de messages : 230
Age : 37
Ville : Namur
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Annonce mercredi 14 juin 2006

Message par Cédric Istasse le Ven 16 Juin 2006 - 11:52

Nathalie et Stacy: le suspect toujours entendu
14/06/06 07h22

L'audition du suspect dans l'enlèvement des deux fillettes au quartier Saint-Léonard à Liège était toujours en cours mercredi peu après 6h30 du matin. L'individu, Adbellah Aït-Oud, s'était présenté mardi soir volontairement à l'hôtel de police de Liège après avoir constaté lors d'un journal télévisé qu'on le recherchait.

Il a été transféré à la police judiciaire fédérale qui l'a entendu durant toute la nuit. L'homme a immédiatement déclaré qu'il n'avait rien à voir avec l'enlèvement des deux fillettes. Il a fourni un emploi du temps détaillé que les enquêteurs sont toujours en train de vérifier.


============================

Toujours aucune trace des deux fillettes
14/06/06 08h32

L'audition du suspect de l'enlèvement des deux fillettes, Nathalie et Stacy, à Liège, a été interrompue mercredi, en fin de nuit. L'homme a été mis en cellule. Son audition doit reprendre dans la matinée, mais des réunions sont également prévues avec le juge d'instruction et le procureur du Roi.

Il se confirme que jusqu'à présent, il n'y a toujours pas de trace des deux fillettes. Les enquêteurs continuent à se livrer à de nombreuses vérifications sur base des déclarations du suspect.


============================

Le suspect continue de nier toute implication
14/06/06 10h48

Le suspect dans l'affaire de l'enlèvement de deux fillettes à Liège a à nouveau été entendu ce mercredi matin, vers 8H30, par la police judiciaire fédérale et reconduit dans les locaux du Palais de Justice. Le Procureur du Roi, le juge d'instruction et les enquêteurs auront une réunion de concertation ce mercredi, à 11 heures.

De nouvelles auditions sont également prévues ainsi que de nombreuses vérifications, mais on sait déjà que Abdellah Ait Oud continue de nier toute participation à l'enlèvement de Nathalie et Stacy. On saura vraisemblablement cet après-midi si le juge d'instruction place ou non le suspect sous mandat d'arrêt.

En outre, le Centre Child Focus a indiqué mercredi matin qu'il continuerait sa campagne d'affichage tant que les deux fillettes n'auront pas été retrouvées.


==========================

Affaire Stacy et Nathalie: début des fouilles
14/06/06 13h09

L'audition d'Abdallah Ait Oud, suspect dans le dossier de la disparition de Stacy et de Nathalie, est toujours en cours, a déclaré ce mercredi midi le substitut en charge du dossier, Christian Pâque. A la suite de ses déclarations, des nouveaux devoirs, comme des fouilles et des confrontations, seront réalisés dans l'après-midi. Les parents seront également reçus "prochainement" par les autorités judiciaires. La juge d'instruction Pascale Goossens entendra le suspect dans l'après-midi et décidera en fin de journée de son éventuel placement sous mandat d'arrêt.

Confrontations et perquisitions
A la suite des déclarations de M. Ait Oud, des confrontations sont en cours, de même que des vérifications sur les circonstances de sa présence sur les lieux le jour de la disparition. Des perquisitions ont eu lieu et d'autres pourraient encore être réalisées dans les prochaines heures. Selon le substitut Pâque, Abdallah Ait Oud est actuellement toujours le principal suspect "mais il ne faut éliminer aucune autre piste". Au sein actuel de l'enquête, on n'évoque pas de complice.

Fouilles
Des fouilles auront lieu dans tout le périmètre autour du lieu de la disparition des fillettes, dans le quartier Vivegnis, ce mercredi après-midi. Elles devraient débuter à 13h00, dans un périmètre défini entre la place Saint-Barthélemy à l'ouest, la rue des Bayards à l'est, la Meuse au sud et les coteaux de la Citadelle au nord. Le point central des recherches sera le café "Les Armuriers", d'où les fillettes ont disparu la nuit du 10 au 11 juin.

Sur l'eau
Les fouilles devraient se dérouler principalement sur terre mais 25 hommes sont prêts à intervenir sur l'eau. Elles se dérouleront en collaboration avec la police fédérale. Une réserve d'une quarantaine d'hommes est en route depuis Bruxelles pour rejoindre Liège. "Les fouilles débuteront dès que les moyens seront déployés", a commenté un enquêteur. Deux équipes de maîtres-chiens pisteurs et une équipe de maîtres-chiens cadavres seront sur les lieux.

Espoir
Pour les autorités judiciaires, qui ont expliqué qu'elles recevraient "prochainement" les parents des fillettes, il faut garder l'espoir de retrouver les enfants sains et saufs. Le parquet a annoncé qu'il diffuserait un communiqué jeudi matin sur la décision du juge d'instruction de placer ou non le suspect sous mandat d'arrêt.


==================================

Des chiens pisteurs participent aux fouilles
14/06/06 15h52

Les fouilles ont débuté dans le quartier Vivegnis, à Liège, en début d'après-midi, vers 13h30. Elles se déroulent sur terre mais aussi sur la Meuse.

Les fouilles se déroulent autour du café "Les Armuriers", où ont disparu Stacy et Nathalie. Les policiers fouillent principalement les nombreuses maisons inhabitées et inoccupées. Quatre chiens (deux chiens pisteurs et deux chiens cadavres) ainsi que trois maîtres-chiens sont arrivés sur les lieux.

D'autre part, des fouilles se déroulent aussi sur la Meuse, entre le pont Atlas et le pont Saint-Léonard. Environ 25 personnes sont à pied d'oeuvre. D'autre part, les parents des petites disparues ont été convoqués au Palais de Justice de Liège. Ils y sont arrivés vers 15h00.


===============================

Les parents de Stacy et Nathalie gardent espoir
14/06/06 18h26

La maman de Nathalie et le papa de Stacy, ainsi que la maman de Stacy, qui n'a plus vu sa fille depuis 5 ans, ont rencontré ce mercredi après-midi les autorités judiciaires liégeoises. Le procureur du roi, Anne Bourguignont, a reçu les familles en compagnie d'assistantes sociales dans le but de donner des informations sur le déroulement de l'enquête et dans le cadre de l'aide aux victimes.

Information
Catherine Dizier, la maman de Nathalie, et son compagnon, Thierry Lemmens, le papa de Stacy, ont été reçus pendant environ une heure. A leur sortie, ils ont expliqué qu'ils avaient simplement été mis au courant de l'évolution de l'enquête. On leur a ainsi confirmé que des fouilles avaient repris dans le quartier Saint-Léonard ce mercredi après-midi.

Espoir
"Nous sommes touchés du fait d'avoir été reçus par le procureur du roi. On voit qu'on veut nous tenir au courant", a expliqué le papa de Stacy, à sa sortie du Palais de Justice de Liège. Les parents ont déclaré qu'ils croyaient encore retrouver leurs petites filles vivantes. "Les gens qui pleurent devant moi, cela ne sert à rien. J'ai besoin de gens forts pour y croire", a expliqué pour sa part la maman de Nathalie. Elle a précisé qu'elle ne connaissait pas le suspect, Abdallah Ait Oud. "De lui, je m'en fous. Ce que je veux, c'est retrouver ma fille", a-t-elle clamé.

Explication
Les autorités judiciaires ont également expliqué aux parents pourquoi leurs autres enfants avaient été retirés à leur garde. Deux des quatre enfants que le couple a eus ensemble ou qui sont nés d'autres unions ont été placés dans des lieux d'accueil. Les deux autres ont été placés totalement sous la garde de leur papa, également papa de Nathalie Mahy. "On nous a dit que cela avait été fait pour leur éviter le climat actuel et non pas pour nous sanctionner", a précisé M. Lemmens.

Manque de vigilance
Christiane Granziero, la maman de Stacy, a elle aussi été reçue pendant environ trente minutes par Anne Bourguignont. La maman n'a plus vu sa fille depuis 5 ans. "Le matin, j'ai espoir. Mais je le perds au fur et à mesure de la journée", a-t-elle commenté. La maman a précisé qu'elle refusait qu'on la qualifie de mauvaise mère. "Ce n'est pas moi qui étais en train de me saouler la gueule. Ils ont fait avec la petite ce qu'ils auraient fait avec une voiture en laissant les clés sur le contact", a-t-elle clamé. (belga)


=================

Stacy et Nathalie: le suspect Abdallah Ait Oud inculpé14/06/06 21h27

Quelques minutes avant 21h00 mercredi, la juge d'instuction de Liège Pascale Goossens a placé sous mandat d'arrêt, l'individu considéré commme suspect dans le dossier de disparition des deux fillettes au quartier Saint Léonard à Liège.

Abdallah Ait Oud a été inculpé d'enlèvements d'enfants de moins de 12 ans et de détention arbitraire. Il nie toujours les faits. Dans les minutes qui ont suivi sa mise sous mandat d'arrêt l'inculpé devait être conduit à la prison de Lantin.
avatar
Cédric Istasse
[ Administrateur ]
[ Administrateur ]

Masculin
Nombre de messages : 230
Age : 37
Ville : Namur
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Annonce jeudi 15 juin 2006

Message par Cédric Istasse le Ven 16 Juin 2006 - 12:02

Stacy et Nathalie: reprise des fouilles
15/06/06 10h58

Les recherches se poursuivent ce jeudi matin pour retrouver la trace de Stacy et de Nathalie, les petites Liégeoises âgées de 7 et 10 ans disparues dans le quartier Saint-Léonard durant la nuit du 9 au 10 juin. Comme mercredi, les policiers quadrillent le quartier Vivegnis, des Coteaux de la Citadelle à la Meuse. Les recherches s'effectuent dans les fourrés, dans les caves, les maisons, etc, mais également dans l'eau.

Mercredi, les plongeurs ont retiré 7 carcasses de véhicules. Aucun n'a fourni d'indice sur les fillettes. Le sonar du RIB a identifié deux autres voitures qui seront sorties des eaux ce jeudi. Les fouilles se poursuivront ensuite durant toute la journée sur la Meuse.

Mercredi, les enquêteurs ont également entendu des personnes présentes le soir de la disparition des fillettes mais aussi les proches d'Abdallah Ait Oud, placé sous mandat d'arrêt mercredi soir pour enlèvement et détention arbitraire d'enfants de moins de 12 ans. Il a été incarcéré à la prison de Lantin. Les enquêteurs ont ainsi auditionné pendant 8 heures le propriétaire d'un véhicule de marque Chrysler, ont révélé les radios de la RTBF ce jeudi matin. Cette voiture imposante avait été qualifiée de "suspecte" par plusieurs témoins. Selon la RTBF, le propriétaire a expliqué qu'il avait véhiculé l'inculpé pendant quelques centaines de mètres avant son arrivée au café "Les Armuriers" le vendredi soir. Le but était d'impressionner son amie, ainsi que les personnes présentes sur les lieux. Ce véhicule n'a pas disparu.

Le procureur du Roi de Liège, Anne Bourguignont, réunira les chefs d'enquête ce jeudi à 10H30 pour faire le point sur les devoirs en cours et les déclarations des personnes entendues. Cette réunion sera suivie d'une communication à la presse.


========================

Stacy et Nathalie: l'inculpé nie et s'explique sur sa fuite
15/06/06 12h49

Abdallah Ait Oud, inculpé mercredi soir pour l'enlèvement et la séquestration de Stacy et de Nathalie, nie toujours farouchement les faits, ont déclaré les autorités judiciaires liégeoises ce jeudi au cours d'un point presse. La juge d'instruction en charge du dossier, Pascale Goossens, a cependant estimé qu'il existait "des indices suffisants de culpabilité". L'emploi du temps de l'individu est contrôlé et le sera encore lors de devoirs qui seront effectués dans le quartier Saint-Léonard ce jeudi après-midi. Le parquet a précisé que d'autres pistes étaient examinées mais n'a pas souhaité dire lesquelles. L'une conduirait vers un autre pédophile résidant dans le quartier.

Vol de voiture
Le conseil de l'inculpé, Me Jean-Dominique Franchimont, a pour sa part rencontré son client ce matin pendant une heure. Celui-ci a expliqué à son avocat que, s'il avait fui vendredi soir, c'était pour dissimuler un fait de vol de voiture et de carburant. Il s'est livré à la police en voyant sa photo diffusée sur la télévision à la mi-temps du match de football France-Suisse, a précisé Me Franchimont. Le parquet met en doute ce côté spontané en précisant que d'autres spectateurs l'ont reconnu à la télévision et lui ont dit "c'est toi".

La serveuse l'aurait averti
L'inculpé était le compagnon de la serveuse du café "Les Armuriers", avec qui il a passé le début de soirée vendredi avant de disparaître. Sa compagne a expliqué de son côté avoir tenté de le joindre en vain puis elle s'est finalement présentée à son domicile en lui disant que la police le recherchait. Là, il lui aurait rendu ses vêtements par la fenêtre et mis un terme à leur histoire. Abdallah a expliqué à son conseil que leur histoire était bancale depuis un certain temps et que les disputes étaient fréquentes. Il a précisé que la séparation était dans l'air.

"Psychopate"
Le parquet a rappelé le "passé judiciaire chargé" de l'inculpé, libéré par la commission de défense sociale de Namur le 6 décembre 2005 après avoir séjourné 4 ans à l'Etablissement de Défense Sociale de Paifve pour des faits de viol et d'enlèvement d'une jeune fille de 14 ans. Abdallah Ait Oud avait précédemment été condamné à 5 ans d'emprisonnement avec sursis probatoire d'un an pour des faits de viols sur sa nièce, ainsi qu'à 16 mois de prison pour vols et coups à agents. Pour les enquêteurs, il s'agit d'un "psychopathe, qui ne discerne pas le bien du mal".

Nouvelles recherches
Le parquet a souligné que d'autres pistes étaient examinées mais n'a pas souhaité dire lesquelles. L'une conduirait vers un autre pédophile résidant dans le quartier. Aucune reconstitution ne sera organisée ce jeudi après-midi, a confirmé le parquet. Les enquêteurs devraient se rendre de nouveau au domicile du prévenu et dans certains entrepôts désaffectés de la rue Vivegnis. "Ce n'est cependant pas les déclarations de l'inculpé qui orientent les recherches car il n'avoue rien", a précisé Anne Bourguignont. Abdallah Ait Oud sera entendu toute la journée par les enquêteurs. Il comparaîtra lundi devant la chambre du conseil de Liège.


===========================

Un 2e juge d'instruction a été désigné
15/06/06 13h08

Un second juge d'instruction a été désigné pour épauler Pascale Goossens dans le dossier de la disparition de Stacy et de Nathalie, a déclaré le procureur du roi de Liège, Anne Bourguignont. Micheline Rusinowski participe aux réunions et est tenue au courant en temps réel de l'évolution du dossier.

La cellule d'enquête est pour sa part composée en permanence de 7 policiers fédéraux, dont un analyste criminel opérationnel, et de 4 policiers locaux. Le cellule travaille dans un bâtiment de la police fédérale sous la direction d'un seul chef d'enquête, comissaire à la police judiciaire fédérale.

Le dossier suscite beaucoup d'émotion et est très médiatisé. Des media venus de France, d'Allemagne, mais également de Suède sont présents dans le quartier Saint-Léonard mais aussi dans la cour du palais de justice de Liège où une soixantaine de journalistes étaient massés ce jeudi matin.

Dans le public aussi, ce dossier suscite un vif intérêt. Il n'est pas sans rappeler celui de la disparition de Julie et de Melissa, qui s'était également ouvert en juin dans la région liégeoise. Jusqu'à présent, les enquêteurs ont d'ailleurs reçu près de 250 appels via le 101, Child Focus ou la ligne 0800/91.119 ouverte à la police fédérale.

Le parquet a conclu ce jeudi matin que le but essentiel est de retrouver les fillettes saines et sauves. "Nous espérons qu'elles sont vivantes, nous n'avons aucun élément pour prouver qu'elles ne le sont pas", a conclu Anne Bourguignont.


===========================

"On a tiré les leçons du passé", selon Onkelinx
15/06/06 17h14

Comme Jean-Denis Lejeune, le papa de Julie, la ministre de la Justice Laurette Onkelinx est d'avis qu'on a tiré les leçons du passé. Après la disparition de Stacy et Nathalie, tant les services judiciaires que les services de police ont réagi rapidement et en parfaite coordination, a-t-elle dit jeudi après-midi à la Chambre."On n'a pas perdu de temps", a ajouté Mme Onkelinx qui a souligné que tous les moyens demandés avaient été mis à disposition des enquêteurs.

Elle a refusé de répondre à propos des antécédents judiciaires du suspect qui a été arrêté. Elle a aussi souligné que "c'est une piste qui est actuellement suivie mais aucune piste n'est négligée". Par ailleurs, la ministre a encore souligné que notre législation est à la pointe en matière de délinquance sexuelle et d'identification des délinquants sexuels à travers diverses banques de données.

Elle a conclu son intervention en disant qu'elle soutenait celles et ceux qui s'acharnent à retrouver les deux fillettes. Laurette Onkelinx répondait ainsi à des questions d'Annelies Storms (sp.a/Spirit) et Gerolf Annemans (VB).


===========================

Des fouilles dans la maison de l'inculpé
15/06/06 19h04

Des fouilles ont encore eu lieu ce jeudi dans le quartier Saint-Léonard, à Liège, où ont disparu Stacy et Nathalie. Elles se sont particulièrement déroulées au domicile de l'inculpé, Abdellah Ait Oud, et dans les eaux de la Meuse. Elles n'ont pas permis de retrouver la trace des fillettes.

Fouilles
Une partie de la rue Saint-Léonard a été fermée à la circulation afin de permettre aux enquêteurs de fouiller l'habitation de l'inculpé, au numéro 231 de la rue. Celui-ci habite au premier étage de l'habitation mais la maison dispose de plusieurs étages et d'une vingtaine de caves. Une vingtaine d'enquêteurs du labo, du DVI, de la protection civile, de la cellule disparition et des services de police étaient sur place.

Au finish
"Nous nous donnons les moyens qu'il faut pour ne rien rater. Nous procédons dans l'ordre et de manière systématique", a expliqué Alain Remue, le chef de la cellule des personnes disparues de la police fédérale. La première partie du travail est effectuée par le labo. Celui-ci prend des photos et se charge de la récolte des traces. Les chiens pourront ensuite faire leur travail. "Les fouilles étaient programmées et ne sont pas consécutives à des déclarations", a précisé M. Remue. Elles pourraient se dérouler durant une partie de la nuit. "Nous irons au finish", a-t-il annoncé.

Meuse
Les fouilles se sont également poursuivies dans les eaux de la Meuse. Six véhicules ont été retirés des eaux ce jeudi et deux autres avaient été localisés. "Tout est négatif pour l'instant. Les fouilles continueront demain/vendredi, dès 9H, entre l'Ile Monsin et le pont Saint-Léonard.

Autres pistes
Abdallah Ait Oud a pour sa part été entendu durant toute la journée par les enquêteurs. Son audition est toujours en cours. Il n'est actuellement pas envisagé qu'il participe aux perquisitions dans son habitation. S'il est le principal suspect pour l'instant, les enquêteurs confirment que d'autres pistes sont examinées. "Il y a des dizaines d'enquêteurs qui travaillent actuellement sur d'autres pistes, et cela depuis le début de l'affaire", a souligné Alain Remue.
avatar
Cédric Istasse
[ Administrateur ]
[ Administrateur ]

Masculin
Nombre de messages : 230
Age : 37
Ville : Namur
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Vendredi 16 juin 2006

Message par Cédric Istasse le Ven 16 Juin 2006 - 12:03

Stacy et Nathalie: le suspect était présent à la braderie
16/06/06 10h18

Une vidéo sur laquelle on peut voir le suspect de l'enlèvement de Stacy et Nathalie a été remise à la Justice liégeoise, alors que les filettes restent introuvables. Une connaissance des parents de deux fillettes disparues depuis bientôt une semaine à Liège leur a remis une cassette vidéo tournée sur la braderie de St-Léonard le samedi.

"J'ai regardé l'enregistrement et j'ai reconnu Abdallah Ait Oud. Je ne l'avais pas remarqué le jour même et je ne l'avais jamais vu avant la diffusion de son portrait par la justice, mais il était bien présent à la braderie, affirme-t-elle.
avatar
Cédric Istasse
[ Administrateur ]
[ Administrateur ]

Masculin
Nombre de messages : 230
Age : 37
Ville : Namur
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Vendredi 16 juin 2006 (2)

Message par Cédric Istasse le Ven 16 Juin 2006 - 13:46

Stacy et Nathalie: fouilles dans les baumes de Vivegnis
16/06/06 12h19

Les recherches se poursuivent ce vendredi pour retrouver la trace de Stacy et de Nathalie, les petites liégeoises de 7 et 10 ans, disparues dans la nuit du 9 au 10 juin dans le quartier Saint-Léonard, à Liège. Les spéléologues visitent ce vendredi les baumes de Vivegnis, des grottes situées dans le quartier.

Abdallah Ait Oud, actuellement seul inculpé dans cette affaire et donc considéré comme principal suspect, a été entendu jeudi durant toute la journée par les enquêteurs. Son audition a repris vendredi matin vers 11 heures au palais de justice de Liège. La police a reçu des cassettes vidéos qui ont été tournées par des riverains lors de la braderie. Elles sont en cours de copie au labo de la police judiciaire fédérale. Sur certaines, on note la présence de l'inculpé. Ce qui semble normal puisqu'il a déclaré qu'il s'était rendu sur les lieux. Les cassettes seront toutes visionnées par les enquêteurs.

D'autre part, les fouilles se poursuivent ce vendredi sur la Meuse. Depuis mercredi, elles ont permis la localisation d'une quinzaine de carcasses de véhicules mais aucun n'a de lien avec le dossier. Des fouilles se déroulent également ce vendredi dans les baumes de Vivegnis. Les spéléologues du DVI participent aux recherches. Celles-ci ont débuté en fin de matinée.

Les baumes de Vivegnis sont situées rue des Vignes, non loin de la place Vivegnis. Il s'agit d'anciennes carrières de grès houiller, dont le creusement remonte au Moyen-Age. Elles sont composées de plusieurs galeries d'une centaine de mètres de long, hautes de moins d'un mètre. La progression est difficile car il y a un risque d'éboulement. Une des baumes comporte une petite salle. Selon Alain Remue, chef de la cellule disparitions de la police fédérale, ce devoir était programmé et n'est donc pas consécutif à d'éventuelles déclarations.
avatar
Cédric Istasse
[ Administrateur ]
[ Administrateur ]

Masculin
Nombre de messages : 230
Age : 37
Ville : Namur
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Vendredi 16 juin 2006 (3)

Message par Cédric Istasse le Ven 16 Juin 2006 - 20:15

Le père de Stacy s'est constitué partie civile
16/06/06 16h12

Thierry Lemmens, le papa de Stacy, s'est constitué partie civile aux mains du juge d'instruction Goossens, ce vendredi après-midi. Selon son conseil, Me Denis Grion, il s'agit pour le papa de "montrer qu'il veut tout faire pour être présent dans le cadre de la recherche des enfants". Les trois autres parents des enfants ne se sont pas encore constitués partie civile.


================================

Stacy et Nathalie: des fouilles partout, à Saint-Léonard et ailleurs
16/06/06 18h25

Les fouilles se sont poursuivies ce vendredi durant toute la journée pour tentises disparues dans le quartier Saint-Léonard la nuit du 9 au 10 juin. Toutes ont cependant été négatives. Les spéléologues de la DVI ont fouillé les baumes de Vivegnis ainsi que les égoûts à proximité de Coronmeuse. En fin d'après-midi, ils débutaient les fouilles dans les égoûts de la rue Saint-Léonard et avaient pour cela coupé la rue à la circulation.

Des battues ont également été réalisées dans le Bois l'Evêque, à Herstal, non loin du quartier où ont disparu les fillettes, ainsi qu'à Flémalle, où Abdallah Ait Oud, actuellement seul inculpé d'enlèvement et de séquestration d'enfants, avait commis son dernier méfait, le viol d'une enfant de 14 ans qu'il avait enlevée en 2001.

Les fouilles se sont également poursuivies dans la Meuse. Depuis mercredi, 23 véhicules ont été repêchés. Aucun n'a cependant de rapport avec la disparition des fillettes. Douze autres carcasses ont été repérées. Elles seront sorties de l'eau lundi. Les fouilles et les devoirs se poursuivront durant tout le week-end. Les fouilles dans l'eau seront en revanche à l'arrêt samedi et dimanche.

Abdallah Ait Oud a de nouveau été entendu au palais de justice durant une partie de la journée. L'homme continue à nier farouchement les faits qui lui sont reprochés. Il semblerait cependant que des zones d'ombre subsistent dans son emploi du temps entre le soir de la disparition des enfants et mardi soir, quand il s'est livré aux autorités.

Lors de la perquisition dans son habitation, une vingtaine de traces ont été prévelées. Du sang et du sperme auraient été retrouvés. Les analyses sont en cours et devraient livrer leurs résultats ce week-end, a confirmé er de retrouver la trace du Stacy et de Nathalie, les petites Liégeole procureur du Roi, Anne Bourguignont. Un bracelet a également été retrouvé au domicile de l'inculpé mais il n'a pas été reconnu par la maman de Nathalie comme appartenant à une des fillettes.

D'autres pistes sont toujours en cours, a confirmé le procureur général de Liège, Cédric Visart de Bocarmé. L'emploi du temps d'une dizaine de suspects au passé pédophile est ainsi examiné. Certaines portes ont cependant déjà été refermées, a-t-il précisé. Les devoirs se concentrent principalement actuellement en région liégeoises mais, sur base des quelque 250 informations reçues par les autorités et par Child Focus, des devoirs ont également été menés jeudi à Overijse.

Abdallah Ait Oud comparaîtra lundi matin devant la chambre du conseil de Liège, qui devra décider de son maintien ou non en détention préventive.


=================================

Onkelinx prête à débloquer d'autres moyens
16/06/06 18h42

La ministre de la Justice, Laurette Onkelinx, a rencontré ce vendredi après-midi au palais de Justice de Liège les chefs d'enquête de la cellule disparition en charge du dossier de la disparition de Stacy et de Nathalie. A l'issue de la réunion, qui a duré 01h10, la ministre a expliqué qu'elle était impressionnée de la manière dont l'enquête se déroulait.

Elle a souligné la motivation immense des enquêteurs et s'est réjouie de l'excellente collaboration entre les services. Elle a expliqué qu'elle était prête à mettre en action d'autres moyens. "Le parquet sait qu'il y a besoin d'autres moyens, ils seront disponibles", a-t-elle conclu.
avatar
Cédric Istasse
[ Administrateur ]
[ Administrateur ]

Masculin
Nombre de messages : 230
Age : 37
Ville : Namur
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Samedi 17 juin 2006

Message par Cédric Istasse le Sam 17 Juin 2006 - 17:22

Un témoin-clé fournit un alibi à A. Aït-Oud
17/06/06 06h47

Le principal suspect disposerait d'un alibi.Depuis hier/vendredi, le principal suspect de l'enlèvement des petites Stacy et Nathalie dispose d'un alibi, qui lui a été fourni par Mohammed B., le conducteur d'une Chrysler noire.

Selon celui-ci, vers minuit ou une heure trente du matin, le soir de la disparition des fillettes, lui et son passager ont pris Abdallah Aït-Oud en stop pour le déposer 4km plus loin à l'Esplanade où M. Aït-Oud aurait dormi à la belle étoile.

Après avoir volé une BMW et de l'essence, ce qui expliquerait sa fuite lorsque sa compagne Christel lui a annoncé que la police le recherchait, il ne répondra plus au téléphone pendant deux jours (le couple se serait disputé). La Chrysler dans laquelle le suspect est monté a subi les tests habituels et depuis mercredi soir, les policiers savent que les résultats sont négatifs.

Les enquêteurs poursuivaient leurs recherches, samedi. Ceux-ci ont à nouveau entendu, Abdallah Al Oit, le suspect durant toute la matinée. D'autre part, les fouilles vont se poursuivre sur le site de la Chartreuse à Liège pendant toute la journée. Le travail des enquêteurs est d'autant plus ardu qu'ils doivent vérifier, en moyenne, 300 appels ou témoignages qui leur parviennent chaque jour.


====================================

Un an de prison pour la mère de Stacy
17/06/06 10h16

Alors que les recherches se poursuivent pour tenter de retrouver vivantes les petites Stacy et Nathalie, à Liège, la mère de Stacy, Christiane Granziero, vient d'être condamnée à 12 mois de prison avec sursis pour coups et séquestration sur ses enfants.

Lors du procès, les enfants ont expliqué qu'ils recevaient des coups avec une boucle de ceinture, un essui roulé ou un ceintre et qu'ils étaient régulièrement enfermés dans la cave et privés de nourriture. A l'époque des faits, Stacy était âgée de deux ans.

Le tribunal a estimé que les coups volontaires, la séquestration et la soustraction étaient établis. Mme. Granziero a été condamnée à un an de prison avec sursis et son compagnon a écopé de 150 heures de travail d'intérêt général.


================================
La maman de Stacy se constitue partie civile
17/06/06 16h50

La maman de Stacy, Christiane Granziero, se constituera partie civile lundi en fin de matinée, a confirmé samedi son conseil, Me Philippe Moureau. La maman a qualifié son jugement "d'aberrant" (elle a été condamnée à une peine de 12 mois de prison avec sursis pour séquestration et soustraction d'enfants). Elle a expliqué qu'elle avait soustrait ses deux enfants pour les protéger.

Christiane Granziero, qui ne voit plus sa fille Stacy depuis 5 ans, envisage de déposer plainte pour diffamation. "Mais pas maintenant. Ce n'est pas sa principale préoccupation de se défendre actuellement. On verra plus tard. Ce qu'elle veut maintenant, c'est retrouver sa fille", a souligné Me Moureau.

L'avocat a ajouté que sa cliente regrettait que l'actualité se focalise sur des choses qui n'ont rien à voir avec la recherche des enfants. "On dévie de sujet. L'important n'est pas de savoir maintenant qui est le moins mauvais papa ou la moins mauvaise maman", a conclu Me Moureau.


==============================

Une semaine de recherches en vain
17/06/06 19h13

Les enquêteurs ont poursuivi, samedi, différentes investigations pour tenter de retrouver la trace de Stacy et de Nathalie, disparues il y a une semaine dans le quartier Saint-Léonard, à Liège.

Recherches
Des fouilles ont été menées au Fort de la Chartreuse, où deux corps, dont celui du petit Dabid Geebelen, ont été découverts ces dernières années. Les enquêteurs se sont également intéressés à des tours inoccupées à Droixhe. L'une d'elles, dont l'entrée était facilement accessible, a été fouillée. Les enquêteurs ont tout d'abord fouillé les caves puis les 21 étages. Une personne a été interpellée mais il s'agit, selon les enquêteurs, d'un marginal qui n'est pas lié au dossier.

Stratégie
Toutes les recherches ont été vaines. Le chef de la cellule disparitions a réfuté les informations selon lesquelles les recherches étaient menées au hasard. Il a précisé qu'il existait une stratégie et une liste des devoirs à réaliser. Les responsables de la cellule d'enquête se réunissent tous les soirs pour établir le plan de travail du lendemain. Abdallah Ait Oud, inculpé d'enlèvement et de séquestration d'enfants de moins de 12 ans, a de nouveau été entendu ce samedi. Il continue de nier farouchement les faits qui lui sont reprochés.

Alibi
Concernant un possible alibi, cette piste n'est pas sérieuse selon les enquêteurs qui stipulent qu'il faut s'en tenir à la première version de cette personne, corroborée par celle du principal suspect, à savoir le fait que la personne a véhiculé M. Ait Oud quelques minutes pour l'emmener au café "Les Armuriers" en début de soirée.

Autres pistes
D'autres pistes sont toujours à l'examen. Les enquêteurs, qui reçoivent de nombreux appels tous les jours, n'excluent rien. La fugue et l'enlèvement familial sont ainsi envisagés. Cette dernière piste semble d'ailleurs être prise avec sérieux par les enquêteurs. D'autres devoirs seront encore réalisés dimanche. Abdallah Ait Oud pourrait encore être entendu en matinée.

Appel à témoins
De plus, la juge d'instruction en charge du dossier de la disparition de Stacy et Nathalie, Pascale Goossens, a lancé ce samedi un appel à toute personne qui se trouvait à la braderie Saint-Léonard le vendredi 9 juin et le samedi 10 juin. La juge demande à toute personne susceptible de fournir des photos et des cassettes vidéo des événements qui se sont passés pendant la braderie, de les livrer à la police. Toutes les pièces déposées seront examinées par les enquêteurs.
avatar
Cédric Istasse
[ Administrateur ]
[ Administrateur ]

Masculin
Nombre de messages : 230
Age : 37
Ville : Namur
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Dimanche 18 juin 2006

Message par Cédric Istasse le Dim 18 Juin 2006 - 12:27

Nouvelle journée de recherches à Liège
18/06/06 11h10

Les recherches se poursuivent ce dimanche pour tenter de retrouver la trace de Stacy et de Nathalie, les petites Liégeoises disparues dans le quartier Saint-Léonard durant la nuit du 9 au 10 juin. Les enquêteurs, qui patrouillent dans le quartier et effectuent des devoirs depuis une semaine, sont en contact permanent avec les riverains. Ceux-ci leur soumettent régulièrement des idées d'endroits à examiner.

Une liste des endroits susceptibles d'être intéressants pour l'enquête a été dressée. Des équipes se rendent ce dimanche matin en reconnaissance dans certains de ces lieux. Une réunion de coordination sera organisée en fin de matinée et les endroits jugés les plus intéressants seront fouillés ce dimanche après-midi. D'autre part, des fouilles auront encore lieu sur les Coteaux de la Citadelle et au fort de la Chartreuse.


=====================================

Stacy et Nathalie: l'inculpé interné par erreur
18/06/06 15h02

La libération d'Abdallah Ait Oud par la commission de défense sociale, en décembre 2005 après 4 ans d'internement, a été au centre des débats des émissions télévisées "Controverse" et "Mise au point" ce dimanche. L'un des experts psychiatres en charge du dossier lors de la libération, Pierre Lux, a souligné qu'il y avait eu erreur de diagnostic lors de l'internement de M. Ait Oud. L'individu a donc été libéré définitivement en décembre 2005, sans passer par les années de libération à l'essai habituellement accordées.

Pour Suzanne Moreau, présidente de la commission de défense sociale de Namur, il existe un manque juridique. En effet, si l'interné n'est plus reconnu comme étant en état de démence et est libéré, il est purement et simplement remis en liberté. Il n'est plus passible d'une peine d'emprisonnement pour les mêmes faits. Suzanne Moreau a rappelé que les conditions de la libération étaient l'amélioration de l'état mental et la réalisation des conditions de réadaptation sociale.


=================================

La maman de Nathalie entendue au palais
18/06/06 15h26

La mère de Nathalie a confirmé avoir reçu un sms "troublant".

Les devoirs et les auditions se poursuivent dans le cadre de l'enquête sur la disparition de Stacy et de Nathalie. Samedi, le seul inculpé, Abdallah Ait Oud, a été entendu pendant de longues heures. Il continue à nier farouchement les faits. Ce dimanche matin, la maman de Nathalie, Catherine Dizier, a été convoquée par les enquêteurs. Ceux-ci souhaitent reconstituer le film de la soirée de la disparition des fillettes. Ils veulent également lui transmettre et recouper les nombreuses informations qu'ils ont reçues.

La maman a confirmé avoir reçu, vendredi, un sms "troublant". Son contenu a été transféré aux enquêteurs. Catherine Dizier a précisé qu'il n'émanait pas d'un membre de la famille mais que son auteur n'était toutefois pas anonyme. La maman n'a en outre pas encore décidé si elle se constituerait partie civile dans l'immédiat. "Nous hésitons encore car ma cliente ne veut pas se priver du droit de témoigner ultérieurement devant une éventuelle cour d'assises ou un tribunal", a expliqué son conseil, Me Lucrèce Henrard.

Le papa de Nathalie, Didier Mahy, invité des émissions "Controverse" (RTL-TVi) et "Mise au Point" (RTBF), a pour sa part demandé aux media et à la population de se concentrer sur la recherche des enfants. Il estime que tout débat extérieur, notamment sur le fait de savoir si Abdallah Ait Oud a été interné par erreur, pollue l'enquête à ce stade actuel.

Didier Mahy a également remarqué qu'il lui semblait étonnant que les fillettes aient pu être enlevées par une seule personne. Cet élément a été corroboré sur le plateau de Controverse (RTL-TVi) par Arthur Corvers, organisateur de la braderie Saint-Léonard, qui connaît bien les lieux et les infrastructures. "Il est pratiquement impossible que les fillettes aient été enlevées par l'avant du podium. Elles ne peuvent avoir disparu que par l'arrière. Mais je ne sais pas comment une personne seule aurait pu le faire", a-t-il remarqué.

Les autorités judiciaires ont rappelé qu'elles lançaient un appel à toutes les personnes susceptibles de donner des informations sur un quelconque fait constaté à la braderie. Elles ont précisé que les témoins qui craignaient de s'adresser à la police pouvaient prendre contact avec Child Focus. Le papa de Stacy, Thierry Lemmens, a pour sa part passé la matinée sur le marché de la Batte, à Liège, afin de distribuer des nouvelles affiches.

_________________
L'equipe du Forum Enfants Disparus
Cédric - Webmaster à votre service
avatar
Cédric Istasse
[ Administrateur ]
[ Administrateur ]

Masculin
Nombre de messages : 230
Age : 37
Ville : Namur
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Lundi 19 juin 2006

Message par Cédric Istasse le Lun 19 Juin 2006 - 13:08

Stacy et Nathalie: Abdallah Ait Oud en chambre du conseil
19/06/06 10h33

La chambre du conseil de Liège a examiné ce lundi matin le maintien en détention préventive d'Abdallah Ait Oud, inculpé d'enlèvement et de séquestration de Stacy et de Nathalie. L'ordonnance sera rendue en fin de matinée. Le parquet a requis le maintien en détention de l'inculpé. Le substitut Pâque a estimé qu'il existait suffisament d'indices; notamment sa présence sur les lieux de la disparition, près du podium où jouaient les fillettes, entre minuit trente et 1H30; et le fait qu'il s'est soustrait aux interrogatoires pendant deux jours alors qu'il se savait recherché par la police.

Son conseil, Me Jean-Dominique Franchimont, a plaidé la remise en liberté. "Il n'y a aucun élément matériel contre mon client", a-t-il souligné, remarquant que les cassettes vidéo et les photos ne montraient "aucun élément à charge ni à décharge contre son client". Me Franchimont a expliqué que si M. Ait Oud s'était soustrait à la justice c'était parce qu'il se savait recherché pour vol et grivèlerie. Il a souligné que son client avait passé une ou deux nuits dehors, ce qui justifie son état de malpropreté. Il a déclaré que s'il avait les membres griffés et écorchés, c'est parce qu'il avait dû escalader un mur pour rentrer chez son amie. Me Franchimont a aussi rappelé que son client clamait toujours son innocence. "J'ai rarement vu quelqu'un qui était interrogé pendant aussi longtemps et qui était toujours aussi déterminé pour affirmer son innocence", a-t-il souligné.

Le conseil de l'inculpé a annoncé qu'il allait demander des devoirs d'instruction, comme notamment des confrontations avec un garagiste, avec l'amie de l'inculpé et avec V., une dame qui a constaté son état d'alcoolémie avancé le vendredi soir entre minuit trente et une heure trente. "Il y a en effet une incohérence dans le dossier. Comment une personne dans un tel état aurait-elle pu emmener deux enfants contre leur gré?", a constaté Me Franchimont, précisant que l'hypothèse du papa de Nathalie, selon laquelle les fillettes n'auraient pas suivi une personne inconnue, était la plus plausible."Les enquêteurs ont d'autres pistes et il ne faut en fermer aucune. Je pense qu'il faut se diriger dans le milieu proche des connaissances des enfants", a-t-il souligné.

Me Franchimont lance également un appel à toute personne qui a fréquenté son client pendant la nuit du vendredi 9 au samedi 10 juin. "Que les gens qui l'ont cotoyé se fassent connaître rapidement", a-t-il demandé. L'ordonnance de la chambre du conseil est attendue en fin de matinée.


=======================================

Poursuite des fouilles, audition du papa de Stacy
19/06/06 11h26

Le papa de Stacy distribuant des affiches à Liège.Les fouilles se poursuivent ce lundi pour tenter de retrouver la trace de Stacy et de Nathalie, les fillettes disparues dans le quartier Saint-Léonard la nuit du 9 au 10 juin. Le papa de Stacy est quant à lui entendu depuis ce matin à 9H au palais de justice de Liège. Les enquêteurs poursuivent leurs recherches sur le site de la Chartreuse. Un incendie sans gravité s'y est déroulé ce week-end et il a entraîné la chute d'un bâtiment. La juge d'instruction en charge du dossier, Pascale Goossens, a demandé aux enquêteurs de fouiller sous ce bâtiment afin de ne négliger aucune piste.

D'autre part, les fouilles ont repris ce lundi dans les eaux de la Meuse où 12 véhicules avaient été repérés vendredi. Ils seront tous retirés des eaux. Les auditions se poursuivront également au palais de justice. Dimanche, la maman de Nathalie a été entendue pendant plus de 9H. Elle a dû notamment retracer précisément son emploi du temps et celui des enfants dans la soirée du vendredi 9 juin. Des objets saisis lors des perquisitions lui ont également été soumis. La maman n'a rien reconnu.

Les enquêteurs se sont également penché sur un sms reçu par la maman vendredi. Celui-ci voulait "orienter l'enquête". Il n'émane pas d'un membre de la famille. Selon les enquêteurs, cet élément n'est "qu'un parmi d'autres". Après l'audition du papa de Nathalie la semaine dernière et de la maman ce dimanche, c'est le papa de Stacy qui est entendu ce lundi au palais de justice de Liège depuis 9H.


====================================

La maman de Stacy se constitue partie civile
19/06/06 12h12

Le conseil de la maman de Stacy, Me Philippe Moureau, s'est présenté ce lundi matin vers 11h30 au palais de justice de Liège pour se constituer partie civile au nom de sa cliente, Christiane Granziero. Il déposera cette constitution de partie civile aux mains du juge d'instruction en charge de l'enquête sur la disparition des fillettes, Pascale Goossens.

Sa cliente n'était pas présente au palais de justice ce matin car elle avait rendez-vous avec Jean-Denis Lejeune, le papa de Julie. Son avocat a expliqué que cette rencontre avait lieu "dans le but de trouver des moyens pour retrouver les enfants". Mme Granziero n'est pas entendue ce lundi par les enquêteurs. Elle l'a été le premier jour de la disparition des fillettes et ne l'a plus été depuis. Mme Granziero ne se trouvait pas sur les lieux le jour de la disparition des fillettes et n'avait plus vu sa fille Stacy depuis cinq ans.


==================================

Mandat d'arrêt confirmé pour Abdallah Ait Oud
19/06/06 12h58

La chambre du conseil de Liège a prolongé ce lundi matin le maintien en détention préventive d'Abdallah Ait Oud, inculpé pour l'enlèvement et la séquestration de Stacy et de Nathalie La chambre du conseil a retenu plusieurs éléments pour justifier le maintien en détention préventive. Elle a notamment pris en compte les antécédents spécifiques de l'inculpté. Il avait déjà condamné en 1994 à cinq ans d'emprisonnement avec sursis probatoire d'un an pour des faits de viol sur sa nièce. L'inculpé avait également été interné en 2001 pour des faits d'enlèvement et de viol d'une adolescente.

La chambre du conseil a également tenu compte de la présence sur les lieux de l'enlèvement des fillettes de l'inculpé, le vendredi 9 juin en soirée. Elle a également pris en compte le fait qu'il avait sur les bras et les jambes des giffures et des écorchures et le fait qu'il se soit soustrait à la justice pendant deux jours. Son conseil, Me Franchimont s'était expliqué en déclarant que les griffures étaient dues au fait qu'il avait dû escalader un mur pour se rendre chez sa compagne. Et s'il s'est soustrait à la justice, c'est parce qu'il craignait d'être poursuivi pour vol de voiture et grivellerie.

La chambre du conseil a également tenu compte de l'impact qu'aurait sa libération sur le grand public. Me Franchimont a interjeté appel lundi après-midi. La chambre des mises en accusation devrait examiner le dossier dans les 15 jours. L'audience pourrait être fixée au 29 juin.

_________________
L'equipe du Forum Enfants Disparus
Cédric - Webmaster à votre service
avatar
Cédric Istasse
[ Administrateur ]
[ Administrateur ]

Masculin
Nombre de messages : 230
Age : 37
Ville : Namur
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Lundi 19 juin 2006 (2)

Message par Cédric Istasse le Lun 19 Juin 2006 - 21:44

La Chambre du conseil motive sa décision vis-à-vis d'Abdallah Ait Oud
19/06/06 18h23

La chambre du conseil de Liège a prolongé, lundi, le maintien en détention préventive d'Abdallah Ait Oud, inculpé pour l'enlèvement et la séquestration de Stacy et de Nathalie.

Motivations
Elle a pris en compte les antécédents spécifiques de l'inculpé et sa présence sur les lieux de l'enlèvement des fillettes, le 9 juin en soirée. La Chambre du conseil a également considéré le fait qu'il avait sur les bras et les jambes des griffures et des écorchures et le fait qu'il se soit soustrait à la justice pendant deux jours. Elle a aussi tenu compte de l'impact qu'aurait sa libération sur le grand public et le fait qu'il se soit rasé les cheveux pour changer d'apparence. Me Franchimont a interjeté appel.

Parcours
D'autre part, les fouilles se sont poursuivies ce lundi. Les enquêteurs se sont rendus au parc de la Boverie, où l'inculpé a passé une nuit durant le week-end de la disparition des fillettes. Des recherches doivent avoir lieu dans le parc d'Avroy où il a aussi séjourné. "On vérifie l'alibi du suspect sur tous les points; on retrace tout son parcours du soir de la disparition des fillettes au moment où il s'est livré à la police, le mardi soir", a précisé le procureur du roi, Anne Bourguignont.

Audition
Le papa de Stacy, Thierry Lemmens, est entendu au palais depuis lundi matin. Son audition est longue et "fouillée" mais "légère" selon les enquêteurs. "Il s'agit de retracer ce qu'il s'est passé le soir de la disparition des enfants, et aussi de voir si les enfants ne pourraient pas être chez un aïeul ou un oncle", a souligné le procureur du roi, précisant cependant que les enquêteurs ne privilégiaient pas la piste familiale.

Jour et nuit
Les résultats d'analyses ADN de traces prélevées sur le suspect et à son domicile, devraient être connues dans le courant de la semaine, peut-être mercredi. "Cet élément risque d'être déterminant", a remarqué le procureur du roi. "Les enquêteurs travaillent jour et nuit. Ils sont tous très touchés par cette affaire et veulent retrouver les fillettes saines et sauves", a souligné Mme Bourguignont. La cellule d'enquête se compose de 26 policiers fédéraux et de 5 policiers locaux.


=============================

Mandat d'arrêt confirmé pour Abdallah Ait Oud
21:43

La chambre du conseil de Liège a prolongé ce lundi matin le maintien en détention préventive d'Abdallah Ait Oud, inculpé pour l'enlèvement et la séquestration de Stacy et de Nathalie La chambre du conseil a retenu plusieurs éléments pour justifier le maintien en détention préventive. Elle a notamment pris en compte les antécédents spécifiques de l'inculpté. Il avait déjà condamné en 1994 à cinq ans d'emprisonnement avec sursis probatoire d'un an pour des faits de viol sur sa nièce. L'inculpé avait également été interné en 2001 pour des faits d'enlèvement et de viol d'une adolescente.

La chambre du conseil a également tenu compte de la présence sur les lieux de l'enlèvement des fillettes de l'inculpé, le vendredi 9 juin en soirée. Elle a également pris en compte le fait qu'il avait sur les bras et les jambes des giffures et des écorchures et le fait qu'il se soit soustrait à la justice pendant deux jours. Son conseil, Me Franchimont s'était expliqué en déclarant que les griffures étaient dues au fait qu'il avait dû escalader un mur pour se rendre chez sa compagne. Et s'il s'est soustrait à la justice, c'est parce qu'il craignait d'être poursuivi pour vol de voiture et grivellerie.

La chambre du conseil a également tenu compte de l'impact qu'aurait sa libération sur le grand public. Me Franchimont a interjeté appel lundi après-midi. La chambre des mises en accusation devrait examiner le dossier dans les 15 jours. L'audience pourrait être fixée au 29 juin.

_________________
L'equipe du Forum Enfants Disparus
Cédric - Webmaster à votre service
avatar
Cédric Istasse
[ Administrateur ]
[ Administrateur ]

Masculin
Nombre de messages : 230
Age : 37
Ville : Namur
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Mardi 20 juin 2006

Message par Cédric Istasse le Mar 20 Juin 2006 - 12:47

Les recherches de Stacy et Nathalie se poursuivent
20/06/06 15:22

Les devoirs d'enquête se poursuivaient ce mardi matin pour tenter de retrouver les petites Stacy et de Nathalie, disparues la nuit du 9 au 10 juin lors de la braderie du quartier Saint Léonard, à Liège. Les enquêteurs poursuivent leurs recherches sur le site de la Chartreuse et sondent également les eaux de la Meuse. Ils vérifient en outre des informations reçues quant à certains lieux à examiner. Des fouilles pourraient avoir lieu dans ces endroits cet après-midi.

Des auditions sont également en cours au palais de Justice de Liège. Elles ne concernent ni la famille proche ni l'inculpé Abdallah Ait Oud. Il s'agit pour les enquêteurs de vérifier l'emploi du temps de l'inculpé le soir de la disparition des fillettes et durant les jours qui ont suivi. Catherine Dizier, la maman de Nathalie, a été entendue hier soir à sa propre demande, dans le but de préciser certains détails suite à son audition de dimanche.

Le juge d'instruction attend les résultats des analyses ADN. Celles-ci seraient terminées et les résultats sont attendus dans les prochaines heures. Ces analyses, qui concernent une vingtaine de microtraces prélevées notamment au domicile de M. Ait Oud, sont un élément qui risque d'être déterminant pour l'enquête, notamment quant à la culpabilité du seul inculpé du dossier, Abdallah Ait Oud.


=======================================

Résultats ADN parcellaires et peu intéressants
20/06/06 18h48

Les premiers résultats des analyses ADN des microtraces prélevées au domicile d'Abdallah Ait Oud n'intéressent actuellement pas la juge d'instruction chargée de l'enqupête sur la disparition des petites Stacy et Nathalie, a confirmé mardi soir le procureur général de Liège, Cédric Visart de Bocarmé.

Le procureur général a rappelé que le processus d'analyse était complexe et que seuls les premiers résultats étaient jusqu'à présent connus et qu'ils se révélaient très parcellaires. Le laboratoire ne communique pour l'instant rien qui intéresse l'enquête, mais les analyses se poursuivent, a-t-il précisé. Il n'y a donc concrètement aucun élément qui permette de faire avancer l'enquête. Dans le même temps les enquêteurs poursuivent leurs investigations. Toutes les pistes restent ouvertes: une fugue, un enlèvement par le cercle familial ou au sein des amis, un enlèvement par un prédateur.

Les enquêteurs ne peuvent actuellement refermer aucune de ces hypothèses, ce qui rend leur travail complexe. De nombreux devoirs sont encore en cours ou programmés. Notamment quant à la reconstitution de la ligne du temps de la soirée au cours de laquelle les deux enfants ont disparu. Même l'heure exacte de la disparition des fillettes n'est actuellement pas connue avec certitude. Les enquêteurs restent mobilisés et optimistes, mais ils précisent qu'avec le temps qui passe, la vérité s'efface.


Dernière édition par le Mer 21 Juin 2006 - 14:55, édité 1 fois

_________________
L'equipe du Forum Enfants Disparus
Cédric - Webmaster à votre service
avatar
Cédric Istasse
[ Administrateur ]
[ Administrateur ]

Masculin
Nombre de messages : 230
Age : 37
Ville : Namur
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Mercredi 21 juin 2006

Message par Cédric Istasse le Mer 21 Juin 2006 - 11:21

Les recherches de Stacy et Nathalie se poursuivent
07:35

Les devoirs d'enquête se poursuivaient ce mardi matin pour tenter de retrouver les petites Stacy et de Nathalie, disparues la nuit du 9 au 10 juin lors de la braderie du quartier Saint Léonard, à Liège. Les enquêteurs poursuivent leurs recherches sur le site de la Chartreuse et sondent également les eaux de la Meuse. Ils vérifient en outre des informations reçues quant à certains lieux à examiner. Des fouilles pourraient avoir lieu dans ces endroits cet après-midi.

Des auditions sont également en cours au palais de Justice de Liège. Elles ne concernent ni la famille proche ni l'inculpé Abdallah Ait Oud. Il s'agit pour les enquêteurs de vérifier l'emploi du temps de l'inculpé le soir de la disparition des fillettes et durant les jours qui ont suivi. Catherine Dizier, la maman de Nathalie, a été entendue hier soir à sa propre demande, dans le but de préciser certains détails suite à son audition de dimanche.

Le juge d'instruction attend les résultats des analyses ADN. Celles-ci seraient terminées et les résultats sont attendus dans les prochaines heures. Ces analyses, qui concernent une vingtaine de microtraces prélevées notamment au domicile de M. Ait Oud, sont un élément qui risque d'être déterminant pour l'enquête, notamment quant à la culpabilité du seul inculpé du dossier, Abdallah Ait Oud.


==================================

Stacy et Nathalie: un deuxième avocat pour le principal inculpé
21/06/06 12h13

Abdallah Ait Oud, inculpé pour l'enlèvement et la séquestration de Stacy et de Nathalie, s'est adjoint les services d'un deuxième avocat, a-t-on appris ce mercredi. Me Michel Bouchat défendra l'inculpé aux côtés de Me Jean-Dominique Franchimont. Me Bouchat est avocat au barreau de Charleroi. Il intervient dans de nombreux dossiers de cours d'assises. Actuellement à l'étranger, il interviendra dans le dossier dès lundi.

Dans ce dossier, les avocats doivent faire face à une grande pression médiatique. Le bâtonnier du barreau de Liège a recommandé ce mercredi la plus grande discrétion aux avocats.


===================================

Perquisitions et auditions se poursuivent
21/06/06 12h19

Les auditions et les recherches se poursuivent ce mercredi pour retrouver la trace de Stacy et de Nathalie, disparues à Liège dans la nuit du 9 au 10 juin. Les demi-frères et soeur de Nathalie ont été entendus mercredi matin au palais de justice. Il s'agissait pour les enquêteurs de vérifier les informations qu'ils avaient données il y a une semaine, alors qu'ils étaient sous le choc de la disparition de la fillette. La maman de Stacy, Christiane Granziero, est également entendue depuis 10h30.

Des perquisitions ont été menées dans plusieurs maisons de la rue Saint-Léonard. Selon les enquêteurs, il s'agissait de vérifier des informations reçues. Elles ont été négatives. Les fouilles se poursuivent également dans la Meuse. Les résultats des analyses ADN ne sont pas connues.

_________________
L'equipe du Forum Enfants Disparus
Cédric - Webmaster à votre service
avatar
Cédric Istasse
[ Administrateur ]
[ Administrateur ]

Masculin
Nombre de messages : 230
Age : 37
Ville : Namur
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Jeudi 22 juin 2006

Message par Cédric Istasse le Jeu 22 Juin 2006 - 17:54

La maman de Nathalie a rencontré le Roi et la Reine
22/06/06 15h54

La maman de Nathalie, Catherine Dizier, a rencontré ce jeudi durant quelques minutes le Roi Albert et la Reine Paola. Ceux-ci se trouvaient en visite à Liège à l'occasion de la venue de la Reine Beatrix. Ils ont croisé la maman alors qu'elle sortait du palais de Justice. Les souverains ont rencontré la maman, en compagnie du gouverneur, Michel Foret, et du député permanent Olivier Hamal, dans un salon du palais provincial peu après midi.

Le Roi Albert et la Reine Paola ont entendu Catherine Dizier et l'ont réconfortée. Mme Dizier a profité de la présence de la Reine des Pays-Bas pour remettre à ses services, à son intention, une affiche trilingue. Elle a invité les autorités néerlandaises à faire diffuser les photos dans la presse et à demander aux Néerlandais de les découper et de les coller sur leurs véhicules, dont certains sillonneront les routes de Belgique et de France pendant les vacances.


=======================================

Défense sociale: plus de libération définitive avant un essai
22/06/06 19h10

La libération définitive d'un institut de défense sociale devra à l'avenir être précédée d'une libération à l'essai, a indiqué ce jeudi la ministre de la Justice, Laurette Onkelinx, devant le Sénat. Ce week-end, l'un des experts psychiatres en charge du dossier de Mohamed Ait Oud, suspecté dans le cadre de l'enlèvement de Stacy et Nathalie), lors de sa libération a révélé qu'il y avait eu erreur de diagnostic lors de son internement. L'individu a donc été libéré définitivement en décembre 2005, sans passer par les années de libération à l'essai habituellement accordées.

Mme Onkelinx a précisé que les cas de libération définitive sans libération à l'essai étaient particulièrement rares: on en a dénombré six en vingt ans.

_________________
L'equipe du Forum Enfants Disparus
Cédric - Webmaster à votre service
avatar
Cédric Istasse
[ Administrateur ]
[ Administrateur ]

Masculin
Nombre de messages : 230
Age : 37
Ville : Namur
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Vendredi 23 juin 2006

Message par Cédric Istasse le Ven 23 Juin 2006 - 14:30

Nouvelles fouilles d'envergure pour retrouver Stacy et Nathalie
23/06/06 13h18

Les devoirs et les fouilles se poursuivent dans le dossier de la disparition des petites Liégeoises Stacy et Nathalie. Les enquêteurs sont partis ce vendredi, vers midi, pour effectuer une fouille de grande envergure sur les coteaux de la Citadelle a proximité de la rue Fonds des Tawes. Ils effectueront également des vérifications ponctuelles suite à divers témoignages qu'ils ont recueilli.

On a appris par ailleurs que les résultats des analyses ADN sur les éléments prélevés lors de la descente Quai Saint Léonard mercredi pourraient être connus en fin de week-end.

Le conseil d'Abdallah Ait Oud a introduit aujourd'hui une demande remise en liberté de son client devant la juge d'instruction Goossens, qui l'a refusée. Le dossier sera donc examiné mardi par la chambre des mises en accusation.


=================================

Des fouilles dans une décharge à la recherche de vêtements
23/06/06 16h59

Les fouilles se poursuivent dans le dossier de la disparition de Stacy et de Nathalie. Cet après-midi, des équipes de la protection civile se sont rendues dans une décharge d'Intradel contenant quelque 600 tonnes de déchets.

Les enquêteurs recherchent des vêtements d'enfant, notamment un pantalon taché de sang, découvert à proximité de la rue Vivegnis, qui aurait été jeté aux ordures. Ils tentent aussi de mettre la main sur une paire de chaussures qu'Abdallah Ait Oud a achetées à la braderie Saint-Léonard et qui ont disparu. Les baskets en question, des "fausses Nike", acquises au prix de 13 euros, ont été ramenées à son domicile. Il les a abandonnées dans son immeuble, selon lui. Il dit qu'elles pourraient avoir été volées. Les enquêteurs voudraient étudier d'éventuelles traces sur ces chaussures.

_________________
L'equipe du Forum Enfants Disparus
Cédric - Webmaster à votre service
avatar
Cédric Istasse
[ Administrateur ]
[ Administrateur ]

Masculin
Nombre de messages : 230
Age : 37
Ville : Namur
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Samedi 24 juin 2006

Message par Cédric Istasse le Sam 24 Juin 2006 - 21:00

Les fouilles à la décharge de Herstal se poursuivent24/06/06 15h56

Les fouilles se poursuivent ce samedi pour tenter de retrouver la trace des petites liégeoises Stacy et Nathalie, disparues la nuit du 9 au 10 juin.

Les membres de la protection civile et du DVI poursuivent les fouilles entammées hier sur une décharge d'Intradel à Herstal. Ils recherchent notamment des vêtements dont un pantalon d'enfant tâché de sang, et des baskets appartenant à l'inculpé, Abdallah Ait Oud. Les fouilles sur le site devraient se poursuivrent jusqu'à 22h00. Des vêtements ont déjà été retrouvés hier et ont été envoyés à l'analyse.

Par ailleurs, les enquêteurs effectuent toujours des vérifications suite aux nombreux renseignements reçus. Des équipes de recherches sont actuellement en stand-by. Aucune audition n'est prévue ce samedi au palais de justice de Liège.

_________________
L'equipe du Forum Enfants Disparus
Cédric - Webmaster à votre service
avatar
Cédric Istasse
[ Administrateur ]
[ Administrateur ]

Masculin
Nombre de messages : 230
Age : 37
Ville : Namur
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Lundi 26 juin 2006

Message par Cédric Istasse le Lun 26 Juin 2006 - 15:21

La mère de Nathalie demande l'aide de la Fifa
26/06/06 07h43

Catherine Dizier, la maman de Nathalie, a l'intention d'interpeller les dirigeants de la FIFA afin que les "photos des petites soient diffusées partout. Sur toutes les chaînes. Sur les cinq continents. Ceci, juste à la fin de chaque première mi-temps", a-t-elle indiqué.

La maman de la fillette disparue sait que son souhait ne se réalisera probablement pas mais elle refuse de baisser les bras. "Je remuerai ciel et terre pour entrer en contact avec les dirigeants. Ils doivent nous aider", explique-t-elle. M. Dizier rassemble désormais les numéros de téléphone de tous les gens qui pourraient appuyer sa démarche. "Ainsi, je dois entrer en communication avec Alain Courtois", ajoute-t-elle.


========================================

Stacy et Nathalie: reprise des fouilles à Intradel
26/06/06 11h23

Les fouilles ont repris ce lundi matin pour tenter de retrouver la trace de Nathalie et Stacy disparues à Liège dans la nuit du 9 au 10 juin. Dès 6H, les équipes de la protection civile ont repris les fouilles dans la décharge d'Intradel, à Herstal. Ils recherchent toujours des vêtements d'enfants. Des habits ont déjà été retrouvés vendredi et samedi. Ils sont en cours d'analyse à l'Institut de médecine légale. Les résultats ne devraient pas être connus avant une dizaine de jours.

D'autre part, des vérifications se poursuivent suite aux informations reçues par les enquêteurs. Des sondages devraient être réalisés dès la fin de la journée ou dès mardi en-dessous des bateaux amarrés le long de la Meuse. Abdallah Ait Oud, qui comparaitra demain/mardi devant la chambre des mises en accusation, ne devrait pas être entendu ce lundi par les enquêteurs.

_________________
L'equipe du Forum Enfants Disparus
Cédric - Webmaster à votre service
avatar
Cédric Istasse
[ Administrateur ]
[ Administrateur ]

Masculin
Nombre de messages : 230
Age : 37
Ville : Namur
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Mardi 27 juin 2006

Message par Cédric Istasse le Mar 27 Juin 2006 - 14:11

Abdallah Ait Oud devant la chambre des mises en accusation
27/06/06 12h07

Abdallah Ait OudLa chambre des mises en accusation de Liège s'est penchée ce mardi sur le dossier d'Abdallah Ait Oud, inculpé de séquestration et d'enlèvement dans l'affaire de la disparition de Stacy et Nathalie. L'arrêt est attendu jeudi au plus tard. Abdallah Ait Oud, au passé judiciaire chargé pour faits de moeurs, est le seul suspect actuellement. Depuis son incarcération le 14 juin, il nie les faits à sa charge.

Le 19 juin, la chambre du conseil a confirmé son mandat d'arrêt estimant qu'il existait suffisament d'indices de culpabilité. Elle a notamment pris en compte son passé judiciaire, le fait qu'il se soit soustrait aux autorités pendant plusieurs jours avant de se livrer, sa volonté de changer d'aspect en se rasant le crâne, et sa présence sur les lieux de la disparition.

Mardi, le parquet a une nouvelle fois requis le maintien en détention d'Abdallah Ait Oud pour une durée d'un mois. La défense a plaidé sa libération. Pour Maîtres Franchimont et Bouchat, il n'y a aucun lien dans le dossier entre les éléments retenus contre leur client et la disparition des enfants. "Nous demandons à ce qu'on appréhende le dossier de manière neutre, impartiale et sans a priori", a souligné Me Michel Bouchat à l'issue de l'audience.

_________________
L'equipe du Forum Enfants Disparus
Cédric - Webmaster à votre service
avatar
Cédric Istasse
[ Administrateur ]
[ Administrateur ]

Masculin
Nombre de messages : 230
Age : 37
Ville : Namur
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Re: www.7sur7.be

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum