www.nouvelobs.com

Aller en bas

Annonce www.nouvelobs.com

Message par Cédric Istasse le Jeu 22 Juin 2006 - 12:25

Informations parues sur le site Internet du journal français "Le nouvel Observateur".

_________________
L'equipe du Forum Enfants Disparus
Cédric - Webmaster à votre service
avatar
Cédric Istasse
[ Administrateur ]
[ Administrateur ]

Masculin
Nombre de messages : 230
Age : 37
Ville : Namur
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Lundi 12 juin 2006

Message par Cédric Istasse le Jeu 22 Juin 2006 - 12:25

Fillettes disparues: la police belge élargit ses recherches
source : Associated Press le 12/06/2006 17:22

BRUXELLES (AP) -- La police belge a élargi ses recherches lundi pour retrouver deux demi-soeurs disparues à Liège, un fait-divers qui fait craindre une réédition du cauchemar de l'affaire Dutroux,qui avait traumatisé la Belgique il y a une dizaine d'années. Nathalie Mahy, 10 ans, et Stacy Lemmens, 7 ans, ont disparu dans la nuit de vendredi à samedi dans le quartier Saint-Léonard alors que s'achevait une braderie. L'enquête se concentre sur un homme,déjà condamné pour des affaires de moeurs, qui a été vu dans le même café où se trouvait la famille des deux enfants peu avant leur disparition. Le suspect était activement recherché. La police a inspecté les berges de la Meuse, toute proche, et a déployé des effectifs supplémentaires pour étendre les recherches au-delà du quartier Saint-Léonard.
L'affaire suscite une vive inquiétude en Belgique, les médias notant des similitudes avec la disparition il y a dix ans de Julie et Melissa, deux fillettes de huit ans enlevées par Marc Dutroux. Les corps des deux enfants avaient été découverts un an plus tard dans une propriété du pédophile, condamné en 2004 à la prison à vie. Le centre pour enfants disparus «Child Focus» a décidé de diffuser dans toute la Belgique des milliers d'affiches comportant
les portraits des deux fillettes.

_________________
L'equipe du Forum Enfants Disparus
Cédric - Webmaster à votre service
avatar
Cédric Istasse
[ Administrateur ]
[ Administrateur ]

Masculin
Nombre de messages : 230
Age : 37
Ville : Namur
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Mardi 13 juin 2006

Message par Cédric Istasse le Jeu 22 Juin 2006 - 12:26

La justice belge diffuse la photo d'un suspect
13.06.06 | 17:13

Un suspect a été désigné par la justice après la disparition ce week-end de deux fillettes à Liège.
Après la disparition vendredi soir de deux fillettes à Liège, la police belge recherche un suspect, dont la photo a été diffusée mardi 13 juin par la justice.
Abdellah Ait Oud, âgé de 38 ans, se trouvait dans le bar où les petites filles âgées de 7 et 10 ans ont été aperçues pour la dernière fois dans la nuit de vendredi à samedi. La disparition des fillettes a été signalée à 2h00 du matin. Compagnon de l'une des serveuses, Abdellah Ait Oud était présent dans l'établissement jusqu'à 1H30. La police n'a toujours pas pu le retrouver.
Dans un communiqué, le procureur du roi de Liège, Anne Bourguignont invite l'homme "à se présenter dans les plus brefs délais auprès d'un service de police pour y être entendu". Elle ajoute : "Toute personne pouvant donner des renseignements de nature à localiser cet individu est invitée à se manifester au plus tôt".


======================================

Fillettes disparues: la police belge dévoile le nom du principal suspect
source : Associated Press le 13/06/2006 20:59

BRUXELLES (AP) -- La police belge a dévoilé mardi le nom du principal suspect qu'elle recherche dans le cadre de l'enquête sur la disparition de deux demi-soeurs, survenue dans la nuit de vendredi à samedi à Liège. Le suspect, Abdallah Aït Oud, 39 ans, a été vu près de Nathalie Mahy, 10 ans, et Stacy Lemmens, 7 ans, peu avant leur disparition dans le quartier Saint-Léonard alors que s'achevait une braderie, selon la police.Les policiers ont fouillé la maison du suspect à Liège et ont poursuivi leurs recherches dans toute la ville, inspectant un hôpital abandonné ainsi que les berges de la Meuse, toute proche. Le centre pour enfants disparus «Child Focus» a décidé de diffuser dans toute la Belgique des milliers d'affiches comportant les portraits des deux fillettes.
L'affaire suscite une vive inquiétude en Belgique, les médias notant des similitudes avec la disparition il y a dix ans de Julie et Melissa, deux fillettes de huit ans enlevées à Liège par Marc Dutroux. Les corps des deux enfants avaient été découverts un an plus tard dans une propriété du pédophile, condamné en 2004 à la prison à vie.

_________________
L'equipe du Forum Enfants Disparus
Cédric - Webmaster à votre service
avatar
Cédric Istasse
[ Administrateur ]
[ Administrateur ]

Masculin
Nombre de messages : 230
Age : 37
Ville : Namur
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Mercredi 14 juin 2006

Message par Cédric Istasse le Jeu 22 Juin 2006 - 12:29

LE POINT DE L'ACTUALITE INTERNATIONALE A 4H00-- Mercredi 14 juin 2006
source : Associated Press le 14/06/2006 04:02

BRUXELLES (AP) -- La police belge a dévoilé mardi le nom du principal suspect qu'elle recherche dans le cadre de l'enquête sur la disparition de deux demi-soeurs, survenue dans la nuit de vendredi à samedi à Liège. Le suspect, Abdallah Aït Oud, 39 ans, a été vu près de Nathalie Mahy, 10 ans, et Stacy Lemmens, 7 ans, peu avant leur disparition. Les policiers ont fouillé la maison du suspect à Liège et ont poursuivi leurs recherches dans toute la ville.


=======================================

Fillettes disparues : un suspect "se rend"
2006/06/14 07:48:00

Grande avancée dans le cadre de l'enquête sur la disparition de deux fillettes à Liège (est de la Belgique). L'homme recherché s'est présenté à la police mardi 13 juin au soir, a rapporté l'agence Belga. Abdellah Ait Oud, dont l'identité et la photo ont été diffusées ce mardi, était introuvable.
(...)


===================================

Le principale suspect toujours entendu
14.06.06 | 16:31

Abdallah Aït Oud, 39 ans, est toujours entendu par la police belge après la disparition de deux demi-sœurs le week-end dernier à Liège.

La police belge entendait toujours, mercredi 14 juin, le principal suspect recherché dans le cadre de l'enquête sur la disparition de deux demi-soeurs, survenue dans la nuit de vendredi à samedi à Liège. Abdallah Aït Oud, 39 ans, dont l'identité et la photo ont été diffusées ce mardi, était introuvable depuis les faits intervenus dans la nuit de vendredi à samedi.
Il s'est ensuite présenté de lui-même mardi soir à la police à Liège, quelques heures après la diffusion au public par les enquêteurs de son nom et de sa photographie. Selon la police, le suspect a été vu près de Nathalie Mahy, 10 ans, et Stacy Lemmens, 7 ans, peu avant leur disparition dans le quartier Saint-Léonard alors que s'achevait une braderie.

Une nouvelle affaire Dutroux ?
Il est le compagnon d'une des serveuses des "Armuriers", le bar à proximité duquel Stacy et Nathalie ont disparu. Il avait passé la soirée dans cet établissement jusqu'à environ 01h30, soit une demi-heure avant que la disparition des fillettes ne soit constatée.

Les policiers ont fouillé la maison du suspect à Liège et ont poursuivi leurs recherches dans toute la ville, inspectant un hôpital abandonné ainsi que les berges de la Meuse, toute proche.
Le centre pour enfants disparus "Child Focus" a décidé de diffuser dans toute la Belgique des milliers d'affiches comportant les portraits des deux fillettes. L'affaire suscite une vive inquiétude en Belgique, les médias notant des similitudes avec la disparition il y a dix ans de Julie et Melissa, deux fillettes de huit ans enlevées à Liège par Marc Dutroux. Les corps des deux enfants avaient été découverts un an plus tard dans une propriété du pédophile, condamné en 2004 à la prison à vie.


======================================

Fillettes disparues: le principal suspect nie toute implication
source : Associated Press le 14/06/2006 14:07

La police belge entendait mercredi le principal suspect recherché dans le cadre de l'enquête sur la disparition de deux demi-soeurs, survenue dans la nuit de vendredi à samedi à Liège. L'homme, Abdallah Aït Oud, 39 ans, qui ne fait l'objet d'aucune inculpation pour l'heure, nie toute implication dans les faits. Il s'était présenté de lui-même mardi soir à la police à Liège, quelques heures après la diffusion au public par les enquêteurs de son nom et de sa photographie. Selon la police, le suspect a été vu près de Nathalie Mahy, 10 ans, et Stacy Lemmens, 7 ans, peu avant leur disparition dans le quartier Saint-Léonard alors que s'achevait une braderie. Les policiers, aidés de chiens, ont fouillé la maison du suspect à Liège et poursuivaient mercredi leurs recherches dans toute la ville, inspectant un hôpital abandonné ainsi que les berges de la Meuse, toute proche.
Le procureur de Liège, Cédric Visart de Bocarme, a indiqué que l'interrogatoire de Aït Oud n'avait encore fourni aucun élément permettant de remonter jusqu'aux fillettes. «Nous espérons toujours les retrouver vivantes», a-t-il toutefois déclaré à la RTBF.
Le centre pour enfants disparus «Child Focus» a décidé de diffuser dans toute la Belgique des milliers d'affiches comportant les portraits des deux jeunes disparues.
L'affaire suscite une vive inquiétude en Belgique, les médias notant des similitudes avec la disparition il y a dix ans de Julie et Melissa, deux fillettes de huit ans enlevées à Liège par Marc Dutroux. Les corps des deux enfants avaient été découverts un an plus tard dans une propriété du pédophile, condamné en 2004 à la prison à vie.


======================================

LE POINT DE L'ACTUALITE INTERNATIONALE A 17H30-- Mercredi 14 juin 2006
source : Associated Press le 14/06/2006 17:42

BRUXELLES (AP) -- La police belge entendait mercredi le principal suspect recherché dans le cadre de l'enquête sur la disparition de deux demi-soeurs, survenue dans la nuit de vendredi à samedi à Liège. L'homme, Abdallah Aït Oud, 39 ans, qui ne fait l'objet d'aucune inculpation pour l'heure, nie toute implication dans les faits. Il s'était présenté de lui-même mardi soir à la police à Liège, quelques heures après la diffusion au public par les enquêteurs de son nom et de sa photographie. Selon la police, le suspect a été vu près de Nathalie Mahy, 10 ans, et Stacy Lemmens, 7ans, peu avant leur disparition dans le quartier Saint-Léonard alors que s'achevait une braderie.


======================================

Un pédophile inculpé après disparition de deux fillettes à Liège
source : Reuters le 14/06/2006 19:23

BRUXELLES (Reuters) - Un magistrat belge a inculpé mercredi un homme, déjà reconnu coupable de pédophile à deux reprises parle passé, pour l'enlèvement de deux fillettes qui ont disparu la semaine dernière.
Abdallah Aït Oud s'est livré lui-même à la police mardi après publication de son signalement après la disparition de Stacy Lemmens et de Nathalie Mahy, âgées respectivement de huit et de 11 ans, lors d'une fête de rues à Liège dans l'est de la Belgique.
Oud, 39 ans, a été inculpé et placé en état d'arrestation après avoir été entendu mercredi par le juge d'instruction chargé de l'affaire, rapporte l'agence de presse Belga.
Il avait été libéré de prison voici quelques mois, après une peine purgée pour des délits analogues, et a rapidement fait figure de suspect numéro un dans la nouvelle affaire de disparition.
Les deux filles n'ont pas été retrouvées.


======================================

Fillettes disparues: le principal suspect mis en examen pour enlèvements de mineures
source : Associated Press le 14/06/2006 22:38

BRUXELLES (AP) -- Le principal suspect entendu par la police dans le cadre de l'enquête sur la disparition de deux fillettes à Liège, dans l'est de la Belgique, a été mis en examen mercredi soir pour enlèvements de mineures. L'homme, Abdallah Aït Oud, 39 ans, a nié dans la journée toute implication dans cette double disparition survenue dans la nuit de vendredi à samedi. Mardi soir, il s'était présenté de lui-même à la police à Liège,quelques heures après la diffusion au public par les enquêteurs de son nom et de sa photographie. Selon la police, le suspect a été vu près de Nathalie Mahy, 10 ans, et Stacy Lemmens, 7 ans, peu avant leur disparition dans le quartier Saint-Léonard alors que s'achevait une braderie. Les policiers, aidés de chiens, ont fouillé la maison du suspect à Liège et poursuivaient mercredi leurs recherches dans toute la ville, inspectant un hôpital abandonné ainsi que les berges de la Meuse, toute proche. Dans la journée, le procureur de Liège, Cédric Visart de Bocarme, avait indiqué que l'interrogatoire d'Aït Oud n'avait encore fourni aucun élément permettant de remonter jusqu'aux fillettes. «Nous espérons toujours les retrouver vivantes», avait-il toutefois déclaré à la RTBF.
Le centre pour enfants disparus «Child Focus» a décidé de diffuser dans toute la Belgique des milliers d'affiches comportant les portraits des deux jeunes disparues.
L'affaire suscite une vive inquiétude en Belgique, les médias notant des similitudes avec la disparition il y a dix ans de Julie et Melissa, deux fillettes de huit ans enlevées à Liège par Marc Dutroux. Les corps des deux enfants avaient été découverts un an plus tard dans une propriété du pédophile, condamné en 2004 à la prison à vie.

_________________
L'equipe du Forum Enfants Disparus
Cédric - Webmaster à votre service
avatar
Cédric Istasse
[ Administrateur ]
[ Administrateur ]

Masculin
Nombre de messages : 230
Age : 37
Ville : Namur
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Jeudi 15 juin 2006

Message par Cédric Istasse le Jeu 22 Juin 2006 - 12:33

LE POINT DE L'ACTUALITE INTERNATIONALE A 4H00-- Jeudi 15 juin 2006
source : Associated Press le 15/06/2006 04:03

BRUXELLES (AP) -- Le principal suspect entendu par la police dans le cadre de l'enquête sur la disparition de deux fillettes à Liège,dans l'est de la Belgique, a été mis en examen mercredi soir pour enlèvements de mineures. Abdallah Aït Oud, 39 ans, a nié dans la journée toute implication dans cette double disparition survenue dans la nuit de vendredi à samedi.
Mardi soir, il s'était présenté de lui-même à la police à Liège, quelques heures après la diffusion au public par les enquêteurs de son nom et de sa photographie. Les policiers, aidés de chiens, ont fouillé la maison du suspect à Liège et poursuivaient mercredi leurs recherches dans toute la ville, inspectant un hôpital abandonné ainsi que les berges de la Meuse, toute proche


====================================

La Belgique renoue avec l'angoisse de l'affaire Dutroux
source : Reuters le 15/06/2006 05:04
par Yves Clarisse

BRUXELLES (Reuters) - Dix ans après la découverte des cadavres des quatre victimes de Marc Dutroux, la Belgique s'attend à nouveau au pire depuis l'inculpation d'un pédophile multirécidiviste soupçonné de l'enlèvement de deux fillettes.
Le justice belge a inculpé mercredi soir pour enlèvement et séquestration Abdallah Aït Oud, déjà condamné à deux reprises pour des viols de mineures accompagnées de violences, dans l'enquête sur la disparition, dans la nuit de vendredi à samedi dernier, de Stacy Lemmens, 8 ans, et de Nathalie Mahy, 11 ans.
Leurs parents les avaient laissées sans surveillance dans la rue en pleine nuit alors qu'ils arrosaient une fête locale dans un café de Liège, dans l'est de la Belgique.
Un procureur du roi, Frédéric Visart de Bocarmé, a expliqué jeudi sur les ondes de la radio RTBF que l'inculpation d'Oud, âgé de 39 ans, se basait sur des "indices".
"Effectivement, il y a dans les déclarations, dans le comportement, dans les antécédents de l'intéressé un certain nombre de points qui sont obscurs ou qui font penser que cette personne pourrait être (...) impliquée dans la disparition des deux enfants", a-t-il expliqué. L'inculpé nie tout en bloc.
La justice belge se refuse toutefois à n'envisager que le pire et, tout en procédant à de multiples fouilles, notamment sur les berges de la Meuse, qui traverse Liège, elle continue à interroger d'autres témoins de cette disparition.
"Il faut travailler dans l'hypothèse que les enfants sont vivants", a souligné Frédéric Visart de Bocarmé.

NOUVEL ÉCHEC DE LA JUSTICE BELGE ?
L'inculpé a déjà été condamné, la dernière fois après un enlèvement en voiture suivi de viol qui s'était déroulé de manière extrêmement violente puisqu'il avait frappé sa victime de 14 ans avec une pierre pour arriver à ses fins.
L'homme, qui a été libéré début 2006, se trouvait dans le café avant la disparition de Stacy et Nathalie et s'était évanoui dans la nature immédiatement après, s'est présenté mardi à la police en affirmant qu'il ne savait pas être recherché.
Selon la presse belge, Oud était l'ami de la serveuse du café "Les Armuriers", lieu où la mère de Nathalie avait ses habitudes puisqu'elle y est retournée après les enlèvements.
Cette affaire risque de replonger le pays dans l'horreur des actes de pédophiles laissés sans surveillance judiciaire malgré des condamnations à de lourdes peines de prison.
Il y a dix ans, en août 1996, la police belge mettait à jour les cadavres de Julie, Melissa, Ann et Eefje enterrées dans les jardins de différentes propriétés de Marc Dutroux, un pédophile condamné à de multiples reprises.
A l'époque, l'incurie de la justice et de la police belges, qui avaient toutes les données en mains pour l'arrêter, avait suscité l'indignation des Belges, provoquant une "marche blanche" de 300.000 personnes dans les rues de Bruxelles.
Un policier avait même effectué une perquisition dans la cave de Dutroux alors que Julie et Melissa y étaient séquestrées et son intervention bruyante avait fait taire les fillettes.
En juin 2004, l'ennemi public numéro un de Belgique avait été condamné aux travaux forcés à perpétuité et ses complices, dont sa femme, à de lourdes peines de prison.
Dans le cas de Stacy et de Nathalie, la police et la justice ont effectué leur travail avec beaucoup de rapidité après l'enlèvement, recherchant immédiatement tous les condamnés pour faits de moeurs qui habitent Liège.
Mais la question qui se pose à nouveau est celle du suivi de délinquants sexuels dangereux, qui semble défaillant.


===================================

Stacy et Nathalie : le suspect en examen
15.06.06 | 11:11

Le principal suspect dans le cadre de la disparition de deux fillettes à Liège a été inculpé pour "enlèvement".
Le principal suspect entendu par la police dans le cadre de l'enquête sur la disparition de deux fillettes à Liège, dans l'est de la Belgique, a été mis en examen mercredi soir 14 juin pour enlèvements de mineures.
L'homme, Abdallah Aït Oud, 39 ans, a nié dans la journée toute implication dans cette double disparition survenue dans la nuit de vendredi à samedi.
Mardi soir, il s'était présenté de lui-même à la police à Liège, quelques heures après la diffusion au public par les enquêteurs de son nom et de sa photographie. Selon la police, le suspect a été vu près de Nathalie Mahy, 10 ans, et Stacy Lemmens, 7 ans, peu avant leur disparition dans le quartier Saint-Léonard alors que s'achevait une braderie.
Les policiers, aidés de chiens, ont fouillé la maison du suspect à Liège et poursuivaient mercredi leurs recherches dans toute la ville, inspectant un hôpital abandonné ainsi que les berges de la Meuse, toute proche.

Des milliers d'affiches
Dans la journée, le procureur de Liège, Cédric Visart de Bocarme, avait indiqué que l'interrogatoire d'Aït Oud n'avait encore fourni aucun élément permettant de remonter jusqu'aux fillettes.

"Nous espérons toujours les retrouver vivantes", avait-il toutefois déclaré à la RTBF.
Le centre pour enfants disparus "Child Focus" a décidé de diffuser dans toute la Belgique des milliers d'affiches comportant les portraits des deux jeunes disparues.
L'affaire suscite une vive inquiétude en Belgique, les médias notant des similitudes avec la disparition il y a dix ans de Julie et Melissa, deux fillettes de huit ans enlevées à Liège par Marc Dutroux. Les corps des deux enfants avaient été découverts un an plus tard dans une propriété du pédophile, condamné en 2004 à la prison à vie.


=====================================

LE POINT DE L'ACTUALITE INTERNATIONALE A 11H30-- Jeudi 15 juin 2006
source : Associated Press le 15/06/2006 11:36

BRUXELLES (AP) -- Le principal suspect entendu par la police dans le cadre de l'enquête sur la disparition de deux fillettes à Liège, dans l'est de la Belgique, a été mis en examen mercredi soir pour enlèvements de mineures. Abdallah Aït Oud, 39 ans, a nié dans la journée toute implication dans cette double disparition survenue dans la nuit de vendredi à samedi.


=====================================


Disparition de deux fillettes en Belgique: le principal suspect toujours entendu
source : Associated Press le 15/06/2006 18:31

BRUXELLES (AP) -- Le principal suspect dans le cadre de l'enquête sur la disparition des petites Nathalie et Stacy à Liège, dans l'est de la Belgique, était toujours interrogé jeudi par les policiers. Mais Jacques Chantry, un responsable de la police judiciaire deLiège, confiait que les enquêteurs ont peu d'espoir qu'Abdallah AïtOud, qui nie toute implication dans la disparition des fillettes,ne livre des aveux. Les enquêteurs intensifient donc leurs recherches de preuves dans la maison du suspect où des équipes cynophiles traquent des indices qui permettraient de retrouver la trace des deux enfants, a-t-il précisé à la chaîne belge RTBF. Déjà condamné à deux reprise pour des agressions sexuelles sur des fillettes, Abdallah Aït Oud, 39 ans, était sorti de prison en décembre dernier après avoir purgé une peine de quatre ans de prison. Son avocat Jean-Dominique Franchimont a reconnu que son client avait été «un danger pour la société». Mais «il dit qu'il n'a rien à voir avec tout ça», a précisé l'avocat. «Il affirme que c'est une injustice».Abdallah Aït Oud s'est présenté de lui-même mardi soir à la police à Liège, quelques heures après la diffusion au public par les enquêteurs de son nom et de sa photographie et a été mis en examen mercredi soir pour enlèvements de mineures. Abdallah Aït Oud était l'ami d'une serveuse du café du quartier Saint-Léonard où Nathalie Mahy, 10 ans, et Stacy Lemmens, 7 ans, ont passé une partie de la soirée, vendredi soir, avec leurs familles. Selon les enquêteurs, il se trouvait dans les parages au moment de leur disparition, samedi vers 1h30 du matin.
L'affaire suscite une vive inquiétude en Belgique, où les médias notent les similitudes avec la disparition il y a dix ans de Julie et Melissa, deux fillettes de huit ans enlevées à Liège par Marc Dutroux. Les corps des deux enfants avaient été découverts un an plus tard dans une propriété du pédophile, condamné en 2004 à la prison à vie.

_________________
L'equipe du Forum Enfants Disparus
Cédric - Webmaster à votre service
avatar
Cédric Istasse
[ Administrateur ]
[ Administrateur ]

Masculin
Nombre de messages : 230
Age : 37
Ville : Namur
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Vendredi 16 juin 2006

Message par Cédric Istasse le Jeu 22 Juin 2006 - 12:39

LE POINT DE L'ACTUALITE INTERNATIONALE A 04H00 --
source : Associated Press le 16/06/2006 04:06

BRUXELLES (AP) -- Le principal suspect dans le cadre de l'enquête sur la disparition des petites Nathalie et Stacy à Liège, dans l'est de la Belgique, était toujours interrogé jeudi par les policiers.


===================================

67% des Belges pour la "castration chimique"
15:38

Alors que les recherches concernant Stacy et Nathalie piétinent, les Belges se prononcent pour un durcissement des mesures envers les pédophiles.
A lors que la police a repris ses recherches concernant la disparition des deux petites filles Stacy et Nathalie, disparues le 10 juin dernier, un sondage publié vendredi 16 juin par le quotidien La Dernière Heure indique que les Belges sont favorables à la mise en place de mesures plus fermes à l'égard des pédophiles. 76% des Belges réclament la "suppression de la liberté conditionnelle pour les pédophiles récidivistes" et 78% la publication d'un registre national des pédophiles.
En outre, 67% des sondés se disent favorables à la "castration chimique" des pédophiles condamnés.

Reprise des recherches
Une réunion de la cellule de crise, mise en place après la disparition des deux petites filles, a eu lieu au palais de Justice de Liège. Au même moment, deux zodiacs de la police et une vedette inspectaient le lit de la Meuse, située à quelques centaines de mètres du quartier Saint-Léonard d'où ont disparu Stacy, 7 ans, et Nathalie, 10 ans. Enfin, des fouilles d'anciennes carrières situées sur une colline surplombant le quartier ont été entreprises par des spéléologues de la Division d'identification des victimes (DIV) de la police.
Le principal suspect, Abdellah Ait Oud, un Marocain de 38 ans inculpé mercredi pour "enlèvement" et "séquestration" était à nouveau entendu dans la matinée. Auteur de plusieurs viols sur des mineures, l'homme continue de nier son implication dans cette affaire.

Antécédents judiciaires
Soudeur de formation, Abdellah Ait Oud a été emprisonné pendant plusieurs années après le viol de sa nièce puis interné en 2001 à la suite d'un autre viol perpétré sur une adolescente de 14 ans près de Liège. Libéré en décembre 2005, il s'est installé dans le quartier Saint-Léonard de Liège, sans faire apparemment l'objet d'aucun suivi des autorités. Une "négligence" qui irrite une population qui n'a pas oublié les crimes de Marc Dutroux, un autre pédophile récidiviste.
La disparition de Stacy et Nathalie a été constatée vers 2 heures du matin le 10 juin dernier, alors qu'elles s'étaient rendues avec leurs parents à une braderie organisée dans le quartier de Saint-Léonard.
D'après de nombreux témoins, le principal suspect se trouvait sur place jusqu'à environ 1 heure du matin. L'homme, qui a disparu par la suite pendant quatre jours, s'est livré lui-même à la police après qu'un avis de recherche le concernant avait été lancé.

_________________
L'equipe du Forum Enfants Disparus
Cédric - Webmaster à votre service
avatar
Cédric Istasse
[ Administrateur ]
[ Administrateur ]

Masculin
Nombre de messages : 230
Age : 37
Ville : Namur
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Samedi 17 juin 2006

Message par Cédric Istasse le Jeu 22 Juin 2006 - 12:40

Les recherches se poursuivent en Belgique, une semaine après la disparition de Nathalie et Stacy
source : Associated Press le 17/06/2006 15:39

LIEGE (AP) -- Une semaine après la disparition des petites Nathalie et Stacy à Liège, les recherches se poursuivaient samedi pour tenter de retrouver les deux fillettes. Le chef de la police de Liège Jacques Léonard, a précisé que les enquêteurs appuyés par des équipes cynophiles et de la police scientifique concentraient les fouilles sur le secteur de la Citadelle, à la périphérie de la ville, qui compte un important secteur boisé. C'est un lieu abandonné qui offre de nombreuses possibilités pour y cacher des personnes, a-t-il expliqué à la chaîne VRT. La police et les volontaires ont fouillé en vain plusieurs quartiers de la ville et les bords de la Meuse depuis la disparition de Nathalie Mahy, 10 ans, et Stacy Lemmens, sept ans, dans la nuit de vendredi à samedi dans le quartier Saint-Léonard. Le principal suspect Abdallah Aid Oud devait de nouveau être entendu samedi, selon la police. Si les enquêteurs ne trouvent pas de preuves de son implication la semaine prochaine, il devra être relâché.
Abdallah Aid Oud, qui nie être lié à la disparition des deux enfants, s'est présenté de lui-même à la police qui avait diffusé son nom et sa photo. Condamné à deux reprises pour des agressions sexuelles sur des fillettes, il est sorti de prison en décembre dernier, après avoir purgé une peine de quatre ans. Mercredi, il a été inculpé pour enlèvement de mineurs et détention illégale.
Le suspect était le petit ami d'une serveuse du café où les enfants disparues ont passé la soirée de vendredi dernier avec leur famille. D'après la police, il se trouvait dans les parages au moment de leur disparition, samedi vers 1h30 du matin.
Vendredi, la ministre de la Justice Laurette Onkelinx a rencontré les parents des deux fillettes, issues d'une famille recomposée et leur a promis que tous les moyens seraient mis en oeuvre pour les retrouver.

_________________
L'equipe du Forum Enfants Disparus
Cédric - Webmaster à votre service
avatar
Cédric Istasse
[ Administrateur ]
[ Administrateur ]

Masculin
Nombre de messages : 230
Age : 37
Ville : Namur
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Lundi 19 juin 2006 (2)

Message par Cédric Istasse le Jeu 22 Juin 2006 - 12:42

Fillettes disparues : une mère entendue
2006/06/19 06:25:00

Les autorités belges creusent toutes les pistes dans le cadre de la recherche des deux petites filles de Liège portées disparues depuis huit jours. Durant le week-end, le principal suspect et la mère de l'une des deux fillettes ont été entendus. La police a élargi ses recherches au-delà du quartier.
(...)


=======================================

La justice belge prolonge la détention du suspect
19.06.06 | 15:01

Les enquêteurs sur la piste de Nathalie et Stacy ont poursuivi leurs interrogatoires des familles. La police garde le suspect en détention.
Plus d'une semaine après la disparition de deux fillettes à Liège, la justice belge a décidé lundi 19 juin le maintien en détention du principal suspect Abdallah Aid Oud alors que se poursuivent les recherches pour retrouver les enfants.
De son côté, la police continuait à interroger Thierry Lemmens, père de Stacy Lemmens, 7 ans, et son amie, Catherine Dizier, mère de Nathalie Mahy, 10 ans. Les fillettes ont disparu dans la nuit du 9 au 10 juin dans le quartier Saint-Léonard alors que s'achevait une braderie.
Les avocats d'Abdallah Aid Oud estimaient que la police ne possédait pas assez d'indices contre leur client pour le garder en prison. Il a été inculpé mercredi dernier pour enlèvement de mineurs et détention illégale.

Le suspect nie
Le suspect, qui nie être lié à la disparition des deux enfants, s'est présenté de lui-même à la police qui avait diffusé son nom et sa photo. Condamné à deux reprises pour des agressions sexuelles sur des fillettes, il est sorti de prison en décembre dernier, après avoir purgé une peine de quatre ans.
Il aurait été vu près du lieu où les fillettes ont disparu, mais nie toute implication.

"D'autres pistes doivent être suivies", a déclaré son avocat Jean-Dominique Franchimont à la presse.
Catherine Dizier et Thierry Lemmens ont déjà été interrogés séparément plusieurs heures ce week-end, les enquêteurs cherchant à reconstituer les déplacements des enfants avant leur disparition.
La police fouillait également un bâtiment abandonné à Liège et des plongeurs ont continué à faire des recherches dans les eaux de la Meuse.


=================================

LE POINT DE L'ACTUALITE INTERNATIONALE A 17H30--
source : Associated Press le 19/06/2006 17:33

LIEGE (AP) -- Plus d'une semaine après la disparition de deux fillettes à Liège, la justice belge s'est prononcé lundi pour le maintien en détention du principal suspect Abdallah Aid Oud alors que se poursuivent les recherches pour retrouver les enfants. De son côté, la police continuait à interroger Thierry Lemmens, père de Stacy Lemmens, 7 ans, et son amie, Catherine Dizier, mère de Nathalie Mahy, 10 ans. Les fillettes ont disparu dans la nuit du 9au 10 juin dans le quartier Saint-Léonard alors que s'achevait une braderie.

_________________
L'equipe du Forum Enfants Disparus
Cédric - Webmaster à votre service
avatar
Cédric Istasse
[ Administrateur ]
[ Administrateur ]

Masculin
Nombre de messages : 230
Age : 37
Ville : Namur
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Mardi 20 juin 2006

Message par Cédric Istasse le Jeu 22 Juin 2006 - 12:42

LE POINT DE L'ACTUALITE INTERNATIONALE A 4H00--
source : Associated Press le 20/06/2006 04:07

LIEGE (AP) -- Plus d'une semaine après la disparition de deux fillettes à Liège, la justice belge s'est prononcée lundi pour le maintien en détention du principal suspect Abdallah Aid Oud alors que se poursuivent les recherches pour retrouver les enfants. De son côté, la police continuait à interroger Thierry Lemmens, père de Stacy Lemmens, 7 ans, et son amie, Catherine Dizier, mère de Nathalie Mahy, 10 ans. Les fillettes ont disparu dans la nuit du 9 au 10 juin dans le quartier Saint-Léonard alors que s'achevait une braderie.

_________________
L'equipe du Forum Enfants Disparus
Cédric - Webmaster à votre service
avatar
Cédric Istasse
[ Administrateur ]
[ Administrateur ]

Masculin
Nombre de messages : 230
Age : 37
Ville : Namur
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Jeudi 22 juin 2006

Message par Cédric Istasse le Jeu 22 Juin 2006 - 18:07

Liège : la police fouille des immeubles
22.06.06 | 11:30

Après la disparition, voilà douze jours, de deux fillettes, les policiers ont passé au peigne fin plusieurs immeubles sans trouver d'élément.

E n Belgique mercredi 21 juin, les policiers ont fouillé de fond en comble plusieurs immeubles de Liège proches du lieu où ont disparu deux fillettes il y a douze jours, mais il est trop tôt pour savoir s'ils y ont trouvé des éléments utiles à leur enquête.
En partie désaffectés, ces immeubles sont situés à 500 mètres du café "Les Armuriers" où Nathalie (10 ans) et Stacy (7 ans) ont disparu dans la nuit du 9 au 10 juin.
Fouillés pendant plusieurs heures, jusque dans la soirée, les policiers en ont ressorti plusieurs cartons dont le contenu n'a pas été immédiatement révélé, a constaté un correspondant sur place.

Traces de sang
Les enquêteurs ont aussi "prélevé au moins des traces de sang", selon la chaîne de télévision RTL, qui restent à analyser pour établir leur lien éventuel avec la disparition de Stacy et Nathalie. "Maintenant il faut laisser les analyses faire leur travail", a déclaré sur place le premier substitut du parquet de Liège, Christian Paque.

Les enquêteurs ont lancé la plus vaste opération de police depuis la disparition des deux fillettes lors d'une braderie organisée dans ce quartier populaire de Liège après qu'un voisin eut indiqué avoir vu les fillettes dans cet immeuble la nuit de leur disparition -"information vraiment digne d'intérêt" selon le substitut-.

Perquisitions d'une épicerie et d'une habitation
Parallèlement à cette vaste fouille, la police a procédé dans la journée à d'autres recherches dans le cadre de l'enquête, mais sans un tel déploiement de forces.
Une épicerie et une habitation proches du café "Les Armuriers" avaient ainsi été perquisitionnées mercredi matin, selon l'agence Belga.
Ces fouilles, comme celles entreprises simultanément aux abords de la Meuse, n'ont pas donné de résultat. Mais les autorités belges disaient toujours mercredi garder l'espoir de retrouver vivantes Stacy et Nathalie.
Douze jours après la disparition des deux enfants, et malgré les grands moyens employés dès le début par des enquêteurs soucieux d'éviter un fiasco similaire à celui de l'affaire Dutroux, l'enquête semble néanmoins piétiner.

Thèse de la fugue écartée
A ce stade, la seule thèse qui semble être définitivement écartée est celle de la fugue de ces enfants issues d'un milieu défavorisé, a indiqué mercredi soir la chaîne de télévision RTBF. Sinon, les indices matériels semblent maigres. Les premiers résultats de l'analyse ADN d'échantillons de sang prélevés chez le principal suspect, Abdellah Ait Oud, ne permettent pas de dire que celui-ci a été en contact avec les fillettes, a indiqué mercredi le parquet. Les résultats définitifs de ces tests, qui pourraient être déterminants pour la suite de l'enquête, ne sont cependant pas attendus avant plusieurs jours.

Détention préventive pour le principal suspect
Présent aux "Armuriers" dans la soirée du 9 juin, Abdellah Ait Oud, un Marocain, âgé de 38 ans, déjà condamné pour des viols sur mineures, nie toute responsabilité dans cette affaire. La justice belge a cependant décidé lundi de le maintenir en détention préventive.
Par ailleurs, l'association de recherche d'enfants disparus Child Focus a annoncé mercredi le lancement d'une campagne d'affichage internationale sur la disparition de Stacy et Nathalie.

_________________
L'equipe du Forum Enfants Disparus
Cédric - Webmaster à votre service
avatar
Cédric Istasse
[ Administrateur ]
[ Administrateur ]

Masculin
Nombre de messages : 230
Age : 37
Ville : Namur
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Re: www.nouvelobs.com

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum